Développement affectif et intellectuel, gestion des émotions, stress, mémorisation : les bénéfices des jeux sensoriels et moteurs pour les enfants

Développement affectif et intellectuel, gestion des émotions, stress, mémorisation : les bénéfices des jeux sensoriels et moteurs pour les enfants

L’activité physique et les expériences corporelles contribuent au développement moteur, sensoriel, affectif et intellectuel de l’enfant.

Certains enfants ont une énergie débordante que ce soit à la maison ou à l’école. Le fait de leur proposer des jeux sensoriels et moteurs peut les aider à mieux :

  • maîtriser leur corps,
  • connaître leurs sensations, 
  • appréhender leur environnement (l’espace, les autres, le temps…).

Des jeux avec des ballons, des cordes, des cerceaux, des plumes peuvent aider les enfants à engager leur corps, à transformer les décharges pulsionnelles en énergie positive, en initiative, en prise de risque mesurée.

Un jeu avec le souffle pour travailler l’attention 

Vous pouvez imaginer des jeux dans-lesquels l’enfant devra diriger toute son attention sur une tâche dans laquelle il aura besoin d’utiliser et de maîtriser son corps.plume à souffler pour jeux sensoriels et moteurs

Par exemple, vous pouvez proposer des jeux de souffle avec des plumes et des ballons de baudruche.

L’enfant doit se déplacer d’un point à un autre en soufflant sur la plume ou le ballon de baudruche. Plusieurs variantes sont envisageables :

  • ne jamais faire tomber la plume ou le ballon,
  • aller le plus vite possible d’un point à un autre,
  • aller le moins vite possible,
  • souffler le plus fort possible,
  • souffler le moins fort possible,
  • utiliser un outil pour souffler (une paille par exemple).

Ces exercices permettront à l’enfant de moduler ses efforts, de prendre conscience des possibilités de son corps, d’apprendre à rester concentré sur l’accomplissement d’une tâche.

Deux jeux moteurs avec un ballon

1. Le ballon à rattraper pour stimuler la mémorisation

apprendre avec pédagogie garanderieDans son livre La méthode La Garanderie à la maison : 80 jeux pédagogiques pour apprendre, Bénédicte Denizot propose un jeu pour réviser dans une situation de stress et aussi pour s’entraîner à rattraper un ballon. Cette idée de répondre à une question en attrapant une balle ou un ballon est utilisé dans certaines pédagogies comme la pédagogie Steiner-Waldorf.

Bénédicte Denizot affirme que ce jeu est un exemple de l’utilisation du ballon pour mémoriser les associations possibles entre deux listes, tout en faisant de l’interrogation un moment ludique. L’enfant est obligé de se souvenir très vite parce qu’il est accaparé par une autre mission : attraper le ballon. Utilisez ce jeu pour d’autres listes : vocabulaire bilingue, capitales des pays, calculs simples… A condition que ça l’amuse !

2. Jeux libres avec un gros ballon (type fitness)

Certains rééducateurs utilisent aussi de gros ballons. Dans le document “La rééducation en 6 questions“, la fédération nationale des associations des rééducateurs de l’Education Nationale donne l’exemple d’un enfant qui ne supporte pas les situations nouvelles à qui les rééducateurs ont proposé un jeu de ballon.

ballon-pour-jeux-sensoriels-et-moteurs

En jouant avec un gros ballon, l’enfant accompagné du rééducateur pourra apprivoiser puis apprécier la sensation de déséquilibre provoquée à son contact, oser lâcher prise, accueillir l’imprévu qu’il redoutait et avoir la surprise d’éprouver du plaisir là où il y avait de la peur. Cette expérience vécue grâce au jeu lui permettra ensuite d’affronter en classe le lot quotidien de situations nouvelles et notions inconnues. Il aura appris à ne plus les redouter, sachant qu’elles peuvent même être source de plaisir.

 

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *