Rencontre de soi, des autres, des normes : 3 jeux pour que les enfants s’affirment sans (s’) imposer

Rencontre de soi, des autres, des normes : 3 jeux pour que les enfants s’affirment sans (s’) imposer

jeux éthiquesCes jeux sont tirés du livre Jeux éthiques (éditions Casterman) qui propose plus de 100 jeux et activités permettant aux enfants de :

-> mieux se connaître eux-mêmes en prenant conscience de leurs qualités pour s’affirmer sans (s’) imposer,

-> rencontrer et respecter l’autre en le reconnaissant comme porteur du même droit à exister, à s’affirmer, à exprimer son désir que soi,

-> découvrir les normes et les usages de différentes cultures pour s’ouvrir au pluralisme,

-> apprendre les lois naturelles et humaines qui régissent les activité de la nature et des êtres humains (les lois scientifiques, les lois de la société, le sens de la justice et de l’équité, le devoir de bienveillance, le sens de la responsabilité).

 

1° jeu :  “Je me présente”

Objectif :

L’enfant apprend à se connaître, à être conscient de ses forces et de ses faiblesses, de ses limites, de sa réalité.

Conditions :

en groupe, à partir de 5 ans

Matériel :

Un morceau de corde noué au bout d’un bâton

Déroulement :

Les enfants sont en cercle.

Le premier enfant reçoit le morceau de corde et le bâton. Il se présente (prénom, passe-temps favori, âge, intérêts…) pendant le temps nécessaire à l’enroulement de la corde autour du bâton. Il peut ralentir ou accélérer mais ne peut pas arrêter le mouvement de la corde. Chaque enfant pourra alors décider du temps qu’il souhaite accorder à sa présentation en fonction de son caractère (à l’aise ou angoissé en public), de sa prise de confiance (rapide au début puis de plus en plus lentement au fur et à mesure qu’il se détend)…

Un adulte peut se présenter en premier pour montrer à quoi peut ressembler cette présentation.

Il est possible de proposer des structures de phrases pour encourager les enfants :

Ce que j’aime/ Ce que je déteste/ Ce que j’adore plus que tout/ Ce dont j’ai peur/ Mon sport préféré/ Les personnes que j’admire/ Ce dont je suis très fier(e)/ Ce que font les personnes que j’admire/  Mon livre, mon histoire préféré(e)/ Ce que je collectionne/ L’activité que je fais quand il pleut/ Les membres de ma famille…

 

2° jeu : “L’enfant orchestre”

Objectif :

Etre vu et reconnu dans ses compétences construit le sentiment d’être unique, d’être respectable, d’être un sujet à part entière. Partager avec d’autres ses atouts construit le sentiment de compétence. L’enfant construit son sentiment de pouvoir personnel et sa singularité quand il crée, quand il agit, quand il contrôle certains éléments de son corps, du monde.

Le corps ayant d’infinies possibilités, il peut être utilisé comme objet d’art et de création.

Conditions :

en groupe, dès 7 ans

Matériel :

pas besoin de matériel dans un premier temps mais il est possible d’introduire du matériel de percussion formel ou improvisé dans un deuxième temps (cuillère, bouteille remplie de sable, élastique…).

La consigne est de faire du bruit avec n’importe quelle partie de son corps (bouche, mains, pieds, ventre, genoux…) et de l’espace (couché, debout, assis…).

Déroulement :

Chaque enfant est invité à explorer individuellement les bruits qu’il peut produire avec son corps.

Il en choisit ensuite 4 et les combine pour créer une petite séquence de 30 secondes (chronométrée par un adulte ou le temps de compter jusqu’à 30 dans sa tête).

Chaque enfant présente ensuite sa production aux autres.

Les auditeurs décrivent les différents sons produits : “j’ai entendu comme un son de…”, “elle a fait ce son avec…”, “ça m’a fait penser à…”. L’adulte veillera à ce que les enfants ne donnent pas d’évaluation, de jugement ou de comparaison.

Cette activité pourra être un séance préparatoire à une chorégraphie de percussions corporelles. J’en parle ici.

percussions corporelles

3° jeu : “Ma recette de bonheur”

Objectif :

Apprendre à se garantir un espace et un temps pour opérer des choix personnels, pour jouer comme on le souhaite sans crainte du jugement ou de la contrainte.

Pouvoir convoquer dans son esprit un lieu dans lequel on se sent bien pour faire le plein d’émotions positives, une sorte de boîte à soleil personnelle.

Conditions :

seul ou en groupe, dès 7 ans

Matériel :

éventuellement une feuille et un crayon pour les enfants qui souhaitent écrire, ou bien un objet ressource que les enfants pourront garder près d’eux (un galet, un porte clé, une petite peluche…)

Déroulement :

Chaque enfant est invité à se rappeler un moment pendant lequel il s’est senti très bien, à y associer le lieu, les personnes, l’activité qui lui ont procuré cette sensation de bien-être, de plaisir.

Chaque enfant ressent alors le plaisir à s’y trouver. Il est invité à stimuler ses sens :

  • sentir des odeurs,
  • ressentir des sensations (la chaleur du soleil, le froid de la neige, le vent salé du bord de mer…),
  • avoir des goûts dans la bouche ,
  • entendre des sons,
jeux éthiques apprendre à se connaître enfants

Source : Jeux éthiques de Frédérique Wauters-Krings (éditions Casterman).

Quand l’enfant est bien installé dans cet endroit, il ancre la sensation de bien-être associée dans l’objet ressource. Il peut aussi le mettre par écrit s’il le souhaite. Il peut écrire cette “recette du bonheur” sous la forme d’un texte, d’un poème ou la représenter par une marche à suivre.

L’enfant pourra alors ressortir son objet ressource ou relire sa “recette du bonheur” chaque fois qu’il se sentira un peu triste, un peu découragé ou stressé.

Cette activité pourrait être complétée par les 3 kifs du jour de Florence Servan-Schreiber : se raconter en fin de journée nos 3 meilleurs moments de la journée. Une belle manière de partager le bonheur en classe ou en famille pour finir la journée sur une note positive.

…………………………………………………………………………………………..

Source : Jeux éthiques de Frédérique Wauters-Krings  (éditions Casterman). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Jeux éthiques sur Amazon ou sur Decitre. 

Un livre pour éveiller l’autonomie des enfants, leur responsabilité individuelle et sociale ainsi que leur sens de la coopération. Idéal pour les enseignants, les animateurs et même les parents (bien que ce ne soit pas le public visé par cet ouvrage).

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *