Je crois en toi : un petit bijou pour valoriser les enfants et intégrer la bienveillance à l’école

Je crois en toi : un petit bijou pour valoriser les enfants et intégrer la bienveillance à l’école

Présentation de l’éditeur

je crois en toiComment donner confiance à nos enfants, les valoriser, les accompagner et les aider à révéler leurs potentiels ?

Quel langage, quelles postures adopter ? Et quelles erreurs éviter ?

Fortes de leur expérience de mères, enseignantes et éducatrices, quatre professionnelles de l’éducation, aux expériences et pratiques variées et complémentaires, nous livrent leurs réflexions et leurs conseils pour mettre en oeuvre une éducation bienveillante, aussi bien à la maison qu’à l’école.

S’appuyant sur leur expérience, elles allient théorie et pratique pour nous livrer des clés éducatives, des pistes, mais aussi des outils concrets à utiliser au quotidien dans notre relation avec les enfants.

Les autrices montrent l’importance de la Communication non violente, mais s’attachent aussi à tout ce qui, dans la relation avec un enfant, passe par le non verbal.

A destination des parents, des enseignants et des éducateurs.

Les points forts

J’aime beaucoup l’approche des quatre autrices car leurs conseils sont empreints de leur expérience professionnelle en tant qu’enseignantes ou intervenantes auprès de famille. On ne parle pas tant de théorie dans ce livre que de pratiques testées et approuvées dans un cadre scolaire et/ou familial.

On retrouve donc dans ce livre des productions d’élèves pour illustrer des techniques de travail sur le confiance en soi, sur le vivre ensemble…

auto louange école

Pour les quatre autrices, il est capital de révéler le potentiel présent au cœur de chaque enfant car le meilleur inspire le meilleur et le beau suscite le beau.

Révéler les talents, l’ingéniosité et la créativité d’un enfant libère l’énergie créative qui est en lui, lui permet d’être pleinement lui-même, de développer ses richesses intérieures et de contribuer à son tour aux richesses humaines. N’est-ce pas là une piste enthousiasmante pour l’avenir du monde ? – Ostiane Mathon

Une éducation positive privilégie la part émotionnelle de l’être : attitude chaleureuse, paroles encourageantes, regard de fierté et manière d’être inspirante (au delà de toute formule magique). – Maria Basque

Elle nous donne des outils et des pistes presque “clés en main” pour libérer le potentiel des enfants et booster les apprentissages. Elles nous rappellent l’importance des paroles encourageantes et bienveillantes mais également l’effet de notre posture d’adulte et les signaux de communication non verbale que nous envoyons aux enfants. Les signaux silencieux en disent donc long sur notre volonté d’encourager, d’entrer en lien, et sur l’authenticité de notre foi en l’autre.

Le silence peut être vecteur de mille messages d’attention :

  • un sourire franc,
  • un clin d’oeil complice,
  • une main tendue et ouverte,
  • un pas vers l’autre pour se rapprocher physiquement,
  • une tête inclinée vers l’avant comme acquiescement,
  • s’asseoir et se regarder dans les yeux.

Ostiane Mathon, ex enseignante et consultante en pédagogie, propose par exemple de nombreux outils pour instaurer un cadre bienveillant et motivant en classe à travers une atmosphère encourageante et valorisante. Elle prévient cependant : valoriser n’est pas tromper, flatter ou être gentil. Il s’agit plutôt de faire transpirer cette intime conviction que chaque enfant est un trésor pour l’humanité et qu’il nous revient de le lui révéler. Ostiane Mathon propose par exemple l’utilisation de l’auto louange en classe, la douche chaude (un élève est assis au centre de la pièce les yeux fermés et chaque camarade vient lui dire à tour de rôle un mot gentil), le jeu du veilleur bienfaisant invisible ou encore un mur de citations positives.

je crois en toi outil classe

Priver l’enfant de cette quête de lui-même, ce serait comme priver le monde de ses Sept Merveilles. – Ostiane Mathon

On retrouve dans ce livre des références à des auteurs que je mentionne souvent sur le blog, à commencer par Marshall Rosenberg (père de la Communication Non Violente). Elles consacrent quelques paragraphes à la parentalité positive et aux impacts négatifs de la maltraitance émotionnelle sr les enfants (cris, punitions, humiliations, rabaissement, comparaisons…) .

Les autrices mentionnent également la pratique de techniques de relaxation corporelle, de yoga, de pleine conscience mais également la pratique artistique et créative à travers des techniques d’expression écrites, de poésie…

Les autrices nous invitent à faire preuve de vulnérabilité et d’imperfection en remettant en perspective la notion d’autorité verticale pour des relations de meilleure qualité avec les enfants, mais également avec nous-même. Le contact avec des enfants peut véritablement être un chemin de développement personnel… et ce livre nous convie avec enthousiasme et bienveillance sur ce chemin.

………………………………………………………………………………………………………..

Je crois en toi : pourquoi et comment valoriser les enfants de Maria Basque, Ostiane Mathon, Isabelle de Lisle, Karine Le Goaziou (éditions Le Souffle d’Or) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Je crois en toi sur Amazon ou sur Decitre.

You may also like...

2 Responses

  1. Nadège says:

    Bonjour, je suis super contente de voir toutes les belles initiatives qu’il y a aujourd’hui, venant des enseignants et enseignantes, moi qui ai vu tant d’enfants en mal de confiance, étant orthophoniste depuis 1988. Je ne connaissais pas cette référence donc je vous dis merci ! C’est bien de divulguer toutes ces belles connaissances. 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *