Heureux d’apprendre à l’école : un livre pour comprendre les bienfaits de la bienveillance à l’école

Heureux d’apprendre à l’école : un livre pour comprendre les bienfaits de la bienveillance à l’école

livre heureux ecole

Présentation de l’éditeur

heureux apprendre ecoleLes enfants, dès tout petits, sont émerveillés d’apprendre. Pourtant l’école devient ensuite, pour beaucoup d’entre eux, synonyme d’anxiété ou d’échec. Aujourd’hui, les connaissances scientifiques sur le cerveau bouleversent notre approche de l’éducation. Les neurosciences affectives et sociales montrent qu’une relation chaleureuse et empathique génère un cercle vertueux : l’enfant se sent compris, il est motivé, sa réussite scolaire augmente et l’enseignant se sent compétent.

A l’inverse, l’éducation punitive produit un effet contraire à celui recherché. Quant à la dévalorisation et aux humiliations verbales, elles ont un impact aussi néfaste que les coups.

Dans ce livre majeur, Catherine Gueguen analyse les règles fondamentales et les formations qui permettent aux adultes comme aux enfants de développer leurs compétences émotionnelles et sociales. L’empathie, cela s’apprend, l’écoute peut se renforcer, l’attention à soi et aux autres se travaille…

Tous les enfants peuvent être “heureux d’apprendre” ! Et les adultes, heureux de les accompagner sur ce chemin !

L’autrice : Catherine Gueguen a été pédiatre à l’Institut hospitalier franco-britannique de Levallois-Perret. Spécialisée dans le soutien à la parentalité, formée en haptonomie et en Communication Non Violente, elle anime des groupes de travail pour les médecins, les psychologues, les éducateurs, les sages-femmes. Depuis l’immense succès de Pour une enfance heureuse, elle donne de nombreuses conférences.

Les points forts

Ce livre s’adresse aussi bien aux parents qu’aux enseignants. Catherine Gueguen s’est appuyée sur ses nombreuses rencontres avec les enseignant.e.s qu’elle a vécues lors des conférences qu’elle a données dans des écoles. Elle y adopte un ton résolument engagé et en même temps qui tient compte des réalités des enseignant.e.s sur le terrain.

Dès les premières pages, elle affirme, preuves à l’appui en mentionnant de nombreuses études, qu’une relation empathique et soutenante favorise le développement du cerveau. La qualité des relations des enfants avec les adultes qui les entourent est fondamentale pour ce qu’ils sont et ce qu’ils deviendront. Catherine Gueguen définit une personne soutenante comme une personne capable de porter un regard positif sur l’enfant, consciente du potentiel de développement de l’enfant et soucieuse de son bien-être émotionnel. Un adulte bienveillant favorise l’autonomie des enfants, les soutiennent et valident leur démarche quand ils cherchent des solutions. Il n’a pas recours à des formes plus ou moins graves, plus ou moins déguisées de violence éducative ordinaire (punition, cris, humiliation, menace, privation, contrôle du comportement avec des échelles ou des points…).

neurosciences heureux ecole

Catherine Gueguen rappelle avec insistance qu‘un adulte bienveillant est capable de dire non et de poser un cadre. Cependant, il le fait sans crier, sans menacer, sans agresser mais en faisant un rappel à la règle, en exprimant ses limites personnelles dans un langage authentique et en fournissant des ressources aux enfants pour qu’ils apprennent de meilleures stratégies. Quand un enfant ne comprend pas, il n’est pas sanctionné ou humilié mais une aide, des ressources lui sont proposées. Bienveillance et empathie ne sont donc jamais synonymes de laxisme (critique bien pratique pour évacuer le sujet…).

Bien que profondément convaincue des bienfaits d’une approche empathique de la part des enseignants envers les enfants, Catherine Gueguen reconnaît la difficulté de la tâche. Elle écrit qu’il faut veiller à ce que tous les adultes en contact avec des enfants (quel que soit leur âge, de la maternelle au lycée et plus) soient soutenus et accompagnés pour pouvoir adopter une approche bienveillante. Elle rappelle que le métier d’enseignant.e est l’une des professions les plus stressantes et qu’une des causes les plus fréquentes de l’épuisement professionnel des enseignant.e.s vient des relations difficiles avec certains élèves.

Catherine Gueguen s’appuie sur ses nombreux échanges avec des enseignant.e.s pour montrer qu’une autre voie est possible. Elle relate de nombreux témoignages d’enseignant.e.s qui ont fait le choix (et pris le risque !) d’adopter une communication bienveillante dans leur classe. Ces témoignages, émouvants à lire, permettent de saisir tous les enjeux de cette nouvelle approche : aucun.e des enseignant.e.s qui relatent leurs échecs et leurs réussites dans ce cheminement ne regrette de s’être mis.e “à nu”, d’avoir osé l’authenticité et la vulnérabilité, d’avoir décidé de voir le meilleur en chaque élève. Non seulement ils y ont gagné en sens, en qualité de relation, en bien-être mais les élèves y ont été réactifs et les apprentissages se sont améliorés.

heureux ecole

Le livre Heureux d’apprendre à l’école se lit facilement parce qu’il mêle références scientifiques, termes médicaux et témoignages vivants qui emplissent de joie et d’espoir. Catherine Gueguen a su trouver le ton juste et le juste milieu entre apports théoriques et exemples pratiques. Elles cite par exemple les bienfaits du développement de compétences socio-émotionnelles chez les enfants et adolescents en s’appuyant sur des études scientifiques mais veille à bien préciser quelles sont ces compétences socio-émotionnelles et donne quelques pistes pour passer à la pratique en classe.

Ce livre couvre toute la période d’instruction obligatoire. Un chapitre entier est consacré au cerveau des adolescents. Catherine Gueguen incite les adultes à privilégier avant tout la qualité du lien avec eux, en les aidant à mettre des mots sur ce qu’ils ressentent, en faisant appel à leur discernement, à leur réflexion et en comprenant leurs besoins (autonomie, liberté, nouvelles expériences, relations en dehors du cercle familial, appartenance). Catherine Guegen fait là encore référence à de nombreuses recherches neuroscientifiques pour expliquer la forte influence des pairs sur les adolescents, leurs comportements à risque, leur grande réactivité émotionnelle et leur difficulté à prendre des décisions.

Ainsi, on comprend, à la lecture de ce livre, l’importance d’investir dans le développement de compétences socio-émotionnelles à tous les niveaux de la société (enseignants de tous les niveaux, enfants de tous âges, parents).

………………………………………………………………………….

Heureux d’apprendre à l’école de Catherine Gueguen (éditions Robert Laffont- les arènes) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Heureux d’apprendre à l’école  sur Amazon ou sur Decitre.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *