6 manières de faciliter les calculs posés avec des codes couleurs (additions, soustractions, multiplications, divisions)

6 manières de faciliter les calculs posés avec des codes couleurs (additions, soustractions, multiplications, divisions)

6 manières de faciliter les calculs posés avec des codes couleurs

1.Quand les enfants sont inattentifs aux signes des opérations posées, il est possible de les habituer à colorer les signes mathématiques utilisés (par exemple, surligner le signe de l’opération pour le mettre en évidence).

2.Ajoutées à des endroits bien précis, les couleurs orientent le regard de l’enfant. Elles peuvent être utilisées pour mettre davantage en évidence l’alignement des nombres. Dans ce cas, il s’agit de surligner les chiffres ou de tracer des colonnes dans lesquelles placer les chiffres en alternant les couleurs des colonnes et en attribuant un code couleur à la place des chiffres dans les nombres (exemple : vert pour les unités, bleu pour les dizaines, rouge pour les centaines). Ce procédé est utile pour aider les enfants qui n’arrivent pas à aligner correctement les chiffres les uns sous les autres.

On peut proposer un modèle à remplir aux enfants de ce type :

addition posee couleurs

3.Une autre possibilité est d’utiliser une couleur différente par colonne pour écrire les nombres. Ce procédé offre l’avantage de pouvoir parler de la place des chiffres au sein des nombres. Il peut être utile pour les enfants qui n’ont pas encore compris le système décimal.

En complément, on pourra utiliser des lignes ou des carreaux pour guider les enfants qui ont encore du mal à aligner les chiffres les uns sous les autres. On retrouve cette approche dans la pédagogie Montessori.

operation posee couleurs

4.Les couleurs peuvent s’utiliser autrement quand il s’agit d’une multiplication de deux nombres à plusieurs chiffres. Les chiffres du multiplicateur pourront être surlignés dans des couleurs différentes. L’enfant multiplie l’unité du multiplicateur, puis la dizaine, puis la centaine… en sachant bien où il en est grâce à l’ajout des couleurs distinctes.

operations posees couleurs

Pour les divisions, on pourra également proposer des modèles d’opérations posées dans lesquels les rangs des chiffres dans les nombres sont indiqués avec des couleurs. L’idéal est de toujours garder le même code couleur pour toutes les opérations. C’est d’ailleurs un des principes de la pédagogie Montessori. Une couleur est attribuée aux unités, dizaines, centaines, milliers et ce code couleur est repris tout au long de la progression des apprentissages des calculs posés (vert, bleu, rouge).

division posee couleurs

5.En cas de difficultés spatiales, on pourra distribuer aux enfants des feuilles sur lesquelles des espaces prenant la forme d’opérations vierges ont été imprimées. Les enfants y retrouveront une place prévue pour les nombres et les retenues, le signe mathématique et les traits de séparation.

Les astuces pour aider les élèves  peuvent d’ailleurs être combinées entre elles selon les difficultés et besoins des enfants.

6.D’une manière générale, l’utilisation de feuilles quadrillées est recommandée pour que les enfants se servent des carreaux afin d’aligner les chiffres les uns sous les autres.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *