Expression écrite : 6 questions à se poser pour construire une histoire (pour guider les enfants à partir de 8 ans)

Expression écrite : 6 questions à se poser pour construire une histoire (pour guider les enfants à partir de 8 ans)

Dans son livre Faire écrire les enfants, Faly Stachak propose aux enfants de toujours commencer par se poser ces 6 questions pour poser les éléments d’une histoire écrite cohérente et intéressante. 

QUI ? 

Qui est le héros ou l’héroïne de l’histoire ?  A quoi ressemble-t-il/elle (physique, personnalité, habits, métier ou fonction, lieu de vie, qualités et défauts…) ?

Qui est l’adversaire du personnage principal ? A quoi ressemble-t-il (physique, personnalité, habits, métier ou fonction, lieu de vie…) ?

Quels sont les autres personnages (amis, famille, adultes, enfants, animaux de compagnie…) ? Le personnage principal va-t-il faire de nouvelles rencontres ? Y-a-t-il des personnages qui vont aider ou sauver le héros ou l’héroïne ? Qui sont-ils (animaux, humains, personnages imaginaires…) ?

QUAND ?

Quand a lieu cette histoire ? Est-ce dans le présent, dans le passé, dans le futur ?

A quel moment le héros va-t-il rencontrer des problèmes ?

A quel moment pourra-t-on dire que le problème est résolu ?

Où ?

Où l’action de départ se situe-t-elle ? Quelle description peut-on faire de ce lieu (la localisation, les couleurs, les odeurs, le paysage, les constructions, les éléments naturels…) ?

Où l’aventure va-t-elle emmener  le héros ou l’héroïne ?

Dans combien de lieux différents ?

Comment les personnages s’y rendent-ils ?

Où va-t-elle se terminer ?

QUOI ? (qu’est-ce qu’on y fait ? pour quoi faire ?)

Quelle est la situation de départ du héros ou de l’héroïne ?

Quel problème le héros ou l’héroïne va-t-il rencontrer ? Qui ou quoi est à l’origine de ce problème ?

Que veut-il/elle obtenir ? Quel est le but de la quête (un objet, une idée à défendre, un personne ou plusieurs personnes à délivrer…) ?

Dans quel but le héros ou l’héroïne va-t-il/elle se mettre en route ? Pour quoi faire ? Pour devenir qui ?

Est-ce une question de vie ou de mort ?

Quel effet, quelles conséquences cela a-t-il sur la vie du héros ?

POURQUOI ?

Quelles sont les causes du problème à résoudre ?

Quelles sont les raisons du conflit avec l’adversaire ?

Pourquoi est-ce que ce problème est difficile à résoudre ?

COMMENT ?

Comment le ou les adversaire(s) empêche(ent)-ils le héros ou l’héroïne d’atteindre son but ?

Que fait le héros ou l’héroïne pour surmonter les obstacles ?

Quelles actions seront mises en place ? Le personnage principal a-t-il besoin d’aide ? Devra-t-il se déplacer ? Devra-t-il se déguiser/ se cacher/ se battre/ ruser… ? Quel est l’enchaînement des actions s’il y en plusieurs ?

Quels sont les résultats de chacune des actions ? En cas d’échec, quelles autres solutions sont trouvées ?

Qu’est-ce qui a permis au héros ou à l’héroïne de ne pas craquer dans les moments difficiles ?

Que rapporte-t-il/elle de son aventure (récompense, objet…) ? Qu’y gagne-t-il (une renommée, de nouveaux amis, une leçon de sagesse, une meilleure situation financière…) ?

Quelle est la situation de fin ? Qu’est-ce qui a changé par-rapport à la situation de départ ?

 

Ces questions permettent de faire avancer une histoire et de remplir les trois parties de manière efficace pour le lecteur :

  • le début (présentation du personnage principal dans son monde habituel; mise en place du lieu, du temps et du décor; puis apparition du problème et préparation aux aventures),
  • le milieu, là où se joue le suspense (les difficultés se présentent; le courage et la détermination sont convoqués; la tension grimpe et il faut faire preuve de créativité; des personnages ressources apparaissent; les obstacles finissent pas être surmontés),
  • la fin, heureuse en général (le héros ou l’héroïne terrasse l’adversaire puis quitte le monde des aventures; il/elle rentre chez lui/elle avec l’objet de l’aventure; il/elle est changé.e et les anciennes connaissances le remercient, l’admirent et/ou écoutent le récit de cette expérience; un nouvel ordre est établi).

…………………………………………………………………………..

Source : Faire écrire les enfants : 300 propositions pour écrire des histoires de Faly Stachak  (éditions Eyrolles). Disponible en librairie, en médiathèque ou sur internet.
Commander Faire écrire les enfants : 300 propositions pour écrire des histoires sur Amazon.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *