De l’importance d’entraîner les facultés d’observation pour mieux mémoriser

De l’importance d’entraîner les facultés d’observation pour mieux mémoriser

De l'importance d'entraîner les facultés d'observation pour mieux mémoriser

Dominic O’Brien, 8 fois champion du monde de mémoire et auteur du livre Stimulez les fabuleux pouvoirs de votre mémoire, écrit que nous mémorisons mieux en mobilisant pleinement nos sens.

Quand nous observons attentivement un objet, de façon pleinement consciente (couleur, forme, taille…), les traces qui subsistent dans notre cerveau sont lus profondes que lorsque nous ne recevons qu’une impression visuelle globale. Être capable de se souvenir de détails visuels précis fait partie de la discipline de focalisation mentale et de vivacité intellectuelle. Se concentrer sur des détails de l’apparence d’objets les rend inévitablement plus faciles à mémoriser.

Dominic O’Brien propose un exercice pour affûter les capacités d’observation afin de mieux mémoriser et restituer.

Prendre une feuille de papier et un crayon.

Choisir un objet à dessiner, de préférence avec des détails et des couleurs variées (comme un bouquet de fleurs dans un vase)

Les qualités artistiques n’ont pas d’importance, le seul but de l’exercice est d’apprendre à observer une scène ou un objet et de les reproduire avec le plus de détails et de manière aussi proche de la réalité que possible.

Pendant 5 minutes, observer le maximum de caractéristiques de l’objet (couleur, forme, nombre, détail et sous détail…) et s’en faire des traces mentales (sous formes d’images, de mots écrits ou parlés…). Pour mobiliser pleinement nos sens, il est également possible de sentir l’odeur de l’objet, de toucher l’objet puis en tracer le contour mentalement, de se parler (à voix haute ou basse). Il est possible de faire des allers-retours entre les images mentales et l’objet pour vérifier la corrections des images mentales et les renforcer.

Faire attention à tous ces détails va servir à bien mettre dans la tête les informations pertinentes. Plus les évocations mentales sont riches, plus les informations seront mémorisées à long terme.

Détourner l’attention de l’objet et le dessiner. Annoter le dessin pour indiquer les couleurs et les détails difficiles à dessiner.

Comparer le dessin et l’objet observé. Observer le degré de précision des observations : y -a-t-il des erreurs de restitution ? des oublis ?

Essayer de trouver des stratégies pour améliorer la mémorisation : utiliser tous les sens (vue, toucher, ouïe, goût, odorat), enrichir les évocations mentales (images, mots écrits, mots parlés, cumul des images et des mots…), multiplier les allers-retours images mentales dans la tête/ objet.

Il est conseillé de répéter cet exercice régulièrement avec divers objets pour affûter les capacités d’observation au service de la mémorisation.

…………………………………………………..

Source : Stimulez les fabuleux pouvoirs de votre mémoire de Dominic O’Brien (éditions Leduc S.)

Commander Stimulez les fabuleux pouvoirs de votre mémoire sur Amazon ou sur Decitre.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *