Réflexion sur l’enseignement des arts et de la science : 5 propositions pour enseigner les arts et les sciences comme inséparables

Réflexion l’enseignement des arts et de la science

Mae Jemison, première femme afro- américaine à être allée dans l’espace, insiste sur l’importance de l’enseignement des sciences et des arts comme complémentaires et essentiels pour former des individus complets et audacieux.

Je pense que notre mission est de réconcilier, de réintégrer la science et les arts.

Les arts et la science sont des avatars de la créativité humaine. Nous avons besoin des deux dans la vie.

La science apporte la compréhension d’une expérience universelle, les arts apportent la compréhension universelle d’une expérience individuelle et les deux font partie de nous. 

Notre intelligence c’est notre science, nos arts, nos religions, la façon dont nous voyons l’univers autour de nous, nos ressources, notre argent, notre travail, nos éléments vitaux, tout cet environnement que nous devons prendre en compte. Mais plus important que tout, il y a notre volonté. C’est notre vision, nos aspirations pour le futur, nos espoirs, nos rêves, nos batailles et nos peurs, nos succès et nos échecs, qui influencent ce que nous faisons avec le reste. – Mae Jemison

Où veut-on mener le monde ? 

Qu’est-on en train de faire avec les arts et les sciences ? 

6 raisons qui empêchent d’intégrer arts et sciences

Mae Jemison identifie 6 problèmes qui empêchent d’intégrer sciences et arts comme complémentaires et inséparables :

  • les infrastructures qui soutiennent et permettent les sciences (laboratoires de recherche, matériel scientifique, financement en Recherche et Développement) sont obsolètes
  • les médias qui tournent en boucle sur des faits divers, des célébrités ou des pseudo sciences au lieu de donner des informations utiles sur comment participer à la démocratie et comprendre ce qui se passe dans le monde
  • les politiques d’entreprises qui raisonnent en termes de profits et dividendes à court terme plutôt qu’à long terme et ne consacrent donc pas assez d’argent à la Recherche et Développement
  • un système éducatif qui ne soutient pas assez la vitalité et la curiosité intellectuelle qui va de pair avec les sciences et les arts et qui n’offre pas assez d’opportunités de manipuler, de développer les langages scientifiques et artistiques
  • le financement de productions artistiques par des grosses entreprises qui influencent les scénario et qui imposent des produits placés ou des pubs
  • des bugets consacrés à l’art et à la culture en baisse

5 propositions pour enseigner les arts et les sciences comme complémentaires et inséparables

Mae Jemison propose des solutions pour enseigner les arts et les sciences comme complémentaires et essentiels :

  • 1. Ne plus séparer le corps et l’esprit mais apprendre aux enfants à observer ce qui se passe dans leur corps et dans leur tête
    • Cela peut passer par l’introduction de la pleine conscience à l’école (un exemple ici)
  • 4. Intégrer intuition et analyse, sciences et arts comme complémentaires et conciliables en paroles et en actes
    • Ne plus tenir de discours du type : « Les scientifiques et la science, ce n’est pas créatif.», « Les scientifiques sont peut-être ingénieux, mais ils ne sont pas créatifs. », « Les artistes ne sont pas analytiques. Ils sont peut-être ingénieux, mais pas analytiques. »
    • Tenir des discours du type : « Tu peux être à la fois créatif et logique. », « Tu as le potentiel en toi pour créer.»

Vidéo en anglais, sous titrée en français

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *