8 aptitudes essentielles à cultiver à l’école (et à la maison) – par Ken Robinson

8 aptitudes essentielles à cultiver à l’école (et à la maison) – par Ken Robinson

Ken Robinson estime que l’école devrait remplir 4 objectifs fondamentaux :

  • économique (L’éducation devrait permettre aux élèves de devenir économiquement responsables et indépendants.)
  • culturel (L’éducation devrait permettre aux élèves de comprendre et d’apprécier leur culture et de respecter celle des autres.)
  • social (L’éducation devrait permettre aux jeunes de devenir des citoyens actifs et empathiques.)
  • personnel (L’éducation devrait permettre aux jeunes d’appréhender leur monde intérieur autant que le monde qui les entoure.)

On ne pourra atteindre aucun des autres objectifs si l’on oublie que l’éducation consiste à enrichir l’esprit et le coeur d’êtres vivants. – Ken Robinson

Pour Ken Robinson, ces quatre objectifs de l’éducation reposent chacun sur huit aptitudes essentielles à cultiver chez les enfants pour aider véritablement les élèves à réussir leur vie (au sens de l’épanouissement personnel dans une éthique au service de la collectivité).

aptitude école Ken Robinson

1.La Curiosité

La curiosité est l’aptitude à poser des questions et à explorer le fonctionnement du monde.

Un esprit de curiosité inépuisable constitue l’un des plus formidables dons que l’école puisse faire à ses élèves.  – Ken Robinson

On fait une faveur aux jeunes enfants quand on les engage dans la construction du savoir plutôt que leur servir le savoir de manière passive. Cultiver l’esprit de curiosité et l’art de poser des questions permet de maintenir ardentes les braises de l’apprentissage que chaque enfant porte en lui.

Pour passer à la pratique : 8 idées pour cultiver la curiosité naturelle des enfants (et soutenir les apprentissages)

2.La Créativité

La créativité est l’aptitude à générer de nouvelles idées et à les mettre en pratique.

Pour Ken Robinson, la créativité se loge au coeur de la nature humaine et de tout progrès culturel. Face à des défis de plus en plus complexes, l’école a le devoir de renforcer les aptitudes des enfants et des adolescents à penser et agir de façon créative.

Pour passer à la pratique : 5 pistes pour promouvoir la créativité à l’école

3.La Pensée critique

La pensée critique est l’aptitude à analyser informations et idées, à développer argumentations et jugements.

L’aptitude à penser clairement, à analyser les arguments de façon logique et à peser le pour et le contre de façon impartiale est difficile à mettre en pratique. Interpréter les intentions, comprendre le contexte, déceler les valeurs implicites, reconnaître les besoins et les émotions en jeu, discerner les motivations, repérer et déconstruire les préjugés, analyser et synthétiser exigent apprentissage et pratique.

La pensée critique est d’autant plus important dans notre époque où l’information croule de toute part et où les “fake news” sont devenues monnaie courante.

Au quotidien, une attitude qui favorise la rigueur intellectuelle, l’humilité et le jugement personnel est d’aider les enfants à trouver leurs propres réponses plutôt que les leur donner pré mâchées :

  • Entendre les questions de l’enfant (ne pas les censurer ou les ignorer)
  • Encourager la recherche des enfants par des questions : et toi, qu’est-ce que tu en penses ? es-tu d’accord ?
  • Ne pas donner d’emblée le point de vue des adultes ou des professionnels
  • Inciter à approfondir les idées en reformulant
  • Demander où trouver des ressources pour préciser les réponses
  • Donner l’exemple : se poser des questions, raisonner pour y répondre, faire des hypothèses, chercher des réponses auprès de plusieurs sources

Pour passer à la pratique : Rigueur intellectuelle et esprit critique : les cultiver chez les enfants avec la philosophie

4.La Communication

La communication est l’aptitude à exprimer pensées et sentiments sous une forme claire et assurée par différents canaux.

La vraie violence se nourrit de l’impossibilité à convaincre, de l’impossibilité d’expliquer. La vraie violence est muette. – Alain Bentolila

Les compétences langagières sont aussi importantes que la lecture, l’écriture et les mathématiques. Derrière le mot “langage”, Ken Robinson inclut bien sûr la maîtrise d’un vocabulaire riche (la signification des mots, leur double sens), la capacité à prendre parole en public et à jouer sur différents registres de langage, mais également toutes les autres manières de communiquer et s’exprimer : musique, photographie, cinéma, danse, théâtre, peinture…

Pour passer à la pratique : 11 jeux et activités pour enrichir le vocabulaire des enfants et Pourquoi les enfants ont-ils besoin d’art et de culture ?

 

5.La Collaboration

La collaboration (ou coopération) est l’aptitude à travailler de manière constructive avec d’autres personnes.

Apprendre en tant que groupe (et pas seulement en groupe) présente de nombreux intérêts :

  • tirer parti des atouts de chacun et compenser les faiblesses
  • partager et développer les idées
  • négocier
  • résoudre les conflits sans violence
  • défendre les solutions élaborées ensemble
  • stimuler la curiosité
  • accroître la créativité
  • renforcer l’estime de soi

Pour passer à la pratique : 3 temps forts d’une pédagogie coopérative (par Isabelle Peloux, Ecole du Colibri)

 

6.La Compassion

La compassion va au-delà de l’empathie : c’est de l’empathie avec une valeur éthique. La compassion consiste à comprendre ce que ressentent les autres et à agir en conséquence selon la règle d’or : traiter autrui comme nous voudrions qu’il nous traite  nous-mêmes.

Pratiquer la compassion est l’expression la plus authentique de notre humanité commune, ainsi qu’une formidable source de bonheur pour soi-même et les autres. A l’école comme ailleurs, on doit mettre en oeuvre, et non prêcher, la compassion. – Ken Robinson

Pour passer à la pratique : 8 étapes pour cultiver la paix et la non violence à l’école

7.La Sérénité

La sérénité correspond à une culture de l’intériorité. C’est l’aptitude à se connecter à sa vie intérieure et à éprouver une sensation d’harmonie et d’équilibre personnel.

Fournir du temps et des méthodes aux jeunes (et aux moins jeunes) pour explorer leur monde intérieur conduit à un développement personnel au service de la collectivité. Thomas d’Ansembourg dit justement qu’un citoyen pacifié est un citoyen pacifiant.

Des exercices de méditation, de pleine conscience, d’éducation émotionnelle et de pratiques corporelles comme le yoga ou la sophrologie sont des outils de connaissance de soi efficace et appréciés des enfants.

Pour passer à la pratique : Cultiver l’intelligence émotionnelle à l’école : pourquoi ? et surtout comment ?

 

8.Le Civisme

Le civisme est l’aptitude à s’impliquer de façon constructive dans la société. Une société démocratique repose sur des citoyens informés qui s’impliquent de façon active dans son mode de gestion et de gouvernement.

La démocratie doit renaître à chaque génération et l’éducation en est la sage-femme. – John Dewey

Il ne s’agit donc pas juste de parler de civisme via des cours d’éducation civique mais de passer à la pratique dans le fonctionnement de l’école et de la famille.

J’ajouterais pour ma part dans cette dimension citoyenne le rapport à la nature. Le civisme, c’est aussi avoir une conscience écologique développée (respect pour les ressources naturelles, choix de vie et de consommation durables, empathie pour les plantes et les animaux).

Pour passer à la pratique : La société est simultanément la mère et l’enfant de son propre système éducatif : pourquoi et comment les écoles démocratiques fonctionnent-elles ?

………………………………………………………………………………………………..

Source : Changez l’école : la révolution qui va transformer l’éducation de Ken Robinson (éditions playBac). Disponible en médiathèque, ,en librairie ou sur internet.

Commander Changez l’école sur Amazon ou sur Decitre.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *