Une transition vers un autre système éducatif ? Réflexion sur l’école du XXI° siècle

Une transition vers un autre système éducatif ? Réflexion sur l’école du XXI° siècle

John Rizzo est enseignant. Il a auparavant été chef d’entreprise. Il a commencé à se poser des questions sur l’école quand il recevait des candidats pour des entretiens d’embauche. Ses interrogations et ses constats sur l’inadaptation des candidats au monde de l’entreprise l’ont conduit à devenir enseignant et à rencontrer de nombreux acteurs de changements.

Dans cette vidéo, il apporte des éléments de réponses aux questions suivantes :

  • Une classe, est-ce forcément un prof qui s’enferme seul avec 25 élèves pour dire “asseyez-vous, écoutez-moi et chut” ?
  • Coopération, internet, budgets évaporés, classes inversées, home schooling, écoles hors contrat, pédagogies alternatives, psychologie positive, neurosciences… comment comprendre tout cela ?
  • Pourquoi les classes se remplissent-elles d’élèves peu motivés ?
  • A quoi pourrait ressembler l’école du futur ?
  • Les élèves sont-ils heureux à l’école ?
  • Aiment-ils y apprendre ?
  • Quel rôle des enseignants : coachs, facilitateurs d’apprentissage, guides ?
  • Faut-il sauver l’école ?

J’entrevois dans cette vidéo des influences de Ken Robinson, de Carl Rogers, de Maria Montessori, de Peter Gray et de nombreux autres penseurs de la “liberté pour apprendre”.

“Les enseignants n’ont plus besoin d’être isolés dans un bocal”

“Chaque étudiant apprend à sa propre vitesse, dans les livres, sur Internet, et grâce aux explications des autres étudiants”

“Expliquer est une manière d’apprendre extraordinaire. Alors,qui a le plus besoin d’expliquer : le prof ou l’élève ?”

“Organisons les écoles comme une forêt bien gérée : un peuplier n’a pas besoin du même ensoleillement et de la même quantité d’eau que le chêne. Ils ne poussent pas non plus à la même vitesse.”

……………………………………………………………………………………………………………………………………………….

Pour aller plus loin : Se passer des écoles telles qu’on les connaît aujourd’hui : utopie, folie ou urgence ?

 

 

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *