Pour une école de l’enthousiasme ! L’enthousiasme est un bien précieux pour l’humanité.

Pour une école de l’enthousiasme ! L’enthousiasme est un bien précieux pour l’humanité.

Pour une école de l'enthousiasme !

Andre Stern est auteur et multi casquettes. Dans son dernier livre Tous Enthousiastes !il développe en quoi l’enthousiasme est un bien précieux pour l’humanité et en quoi l’éducation et l’école peuvent le malmener. Il nous invite à renouer avec l’enthousiasme, avec le jeu libre, avec la foi dans les capacités des enfants, avec la confiance dans l’intelligence de chaque être humain. Sa thèse est que la véritable compétence est un effet secondaire de l’enthousiasme. Or cette compétence a elle-même un effet secondaire : il se présente toujours une situation dans laquelle quelqu’un d’autre a besoin de cette compétence sincère, personnelle et incomparable. On peut dire qu’il plaide pour une école de l’enthousiasme. 

Andre Stern n’est lui-même jamais allé à l’école et a été instruit en famille par ses parents qui ne l’ont pas “éduqué” mais ont laissé les apprentissages autonomes et informels faire leur oeuvre. De par son parcours et ses nombreuses rencontres (d’autodidactes, de personnes qui se sont reconverties, de personnes à la retraite qui se sont découvert un élément), il en conclut que la compétence prend le pas sur la qualification. Il regrette que le système éducatif et professionnel cherche à faire croire qu’une qualification est indispensable alors que, dans la vraie vie, c’est la compétence qui est recherchée et utile.

Selon lui, cette vision de l’enthousiasme a plusieurs conséquences sur la manière d’envisager l’éducation et l’instruction :

  • apprendre n’est pas synonyme (et ne doit jamais l’être) de souffrance

La sacro-sainte réussite professionnelle et sociale, vendue comme un idéal digne de tous les sacrifices, s’avère être le simple effet secondaire de l’enthousiasme. – Andre Stern

  • les humains ont le choix de ne pas souffrir et de ne pas s’engager dans des voies qui ne leur conviennent pas

Andre Stern reconnaît bien évidemment que certains postes et certains métiers nécessitent une qualification et un diplôme. Toute la différence réside dans l’envie (portée par l’enthousiasme) : nous pouvons choisir de nous engager dans une voie (ou de ne pas nous y engager). Quand une voie est choisie de manière libre et consciente, alors n’importe quel humain va se donner les moyens d’y arriver.

Dès lors, les études peuvent alors être considérées comme un jeu, comme une manière d’apprendre et de trouver du plaisir (et non comme un mauvais moment à passer pour obtenir mieux après – un salaire, un statut social, de l’indépendance; pour avoir la paix en rapport avec les injonctions parentales ou encore pour se conformer, trouver sa place dans la société, être approuvé et accepté dans le groupe social).

  • l’enthousiasme permet de surmonter les obstacles 

Toutes les personnes assises sur les “ailes magiques de l’enthousiasme” rencontrent des difficultés, des désaccords, des moments de découragement.

C’est justement le fait qu’elles soient portées par l’enthousiasme qui leur permet de ne pas céder au découragement et de s’engager intensément dans le processus d’apprentissage, de travail, de création, d’amélioration, de communication, de tâtonnement.

  • être un enfant passionné et têtu serait une qualité 🙂 

André Stern regrette que nous ayons tous (ou presque) contracté l’habitude de ne pas être enthousiastes à cause des valeurs de notre société, à cause de la manière dont l’école fonctionne, à cause de l’éducation reçue. Il regrette que nous préférerions le refuge de ce que nous connaissons parfaitement et qui est socialement valorisé, même si ce n’est pas ce qui nous rend heureux.

Il nous invite donc à regarder différemment les enfants et les adolescents : sommes-nous prêts à élever des rebelles ? sommes-nous prêts à lâcher prise sur l’apprentissage de la table de trois ? sommes-nous prêts à respecter les forces et les passions des enfants ?

 

Cela ne vous étonnera donc pas que Andre Stern soit ami avec Ramin Farhangi, grand promoteur des écoles démocratiques d’inspiration Sudbury en France. On pourrait d’ailleurs renommer les écoles démocratiques des écoles de l’enthousiasme !

………………………………………….
Source : Tous Enthousiastes ! de Andre Stern (éditions Horay). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Tous Enthousiastes ! sur Amazon ou sur Decitre

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *