Des stratégies de lecture efficaces pour des révisions efficaces

Des stratégies de lecture efficaces pour des révisions efficaces

Des stratégies de lecture efficaces révisions efficaces

La lecture constitue une part importante des révisions. Il existe des stratégies pour lire plus efficacement (mémoriser plus d’informations et plus durablement, lire plus vite, rendre la lecture plus active et intéressante).

Avoir un objectif de lecture constitue l’une des principales stratégies de lecture et favorise la concentration. Les objectifs peuvent être de plusieurs natures :

  • trouver des réponses à des questions précises,
  • avoir une vue d’ensemble,
  • rédiger un résumé,
  • se remémorer un texte ou un livre étudié en cours.

5 stratégies de lecture en fonction des objectifs de révisions

Ces cinq stratégies de lecture aideront à tirer le maximum d’un texte et à gagner du temps :

  • Prédire

Prédire signifie regarder le titre, le sous titre, les visuels et les titres des sections d’un texte ou d’un chapitre et en deviner le contenu.

Dans le cadre des révisions, cette stratégie peut servir à vérifier ce dont on se souvient à la lecture de la structure des leçons (titres, sous titres, mots clés). Par la suite, les étudiants peuvent lire le texte activement et voir si leurs prédictions étaient justes.

  • Avoir une vue d’ensemble

Avoir une vue d’ensemble d’un texte complexe, avant de le lire en détail, permet de se faire un aperçu des grandes idées abordées.

Pour cela, les étudiants peuvent lire l’introduction et la conclusion, ainsi que la première et la dernière phrase de chaque paragraphe.

Cette stratégie de lecture permet d’avoir une vue globale du contenu d’un texte, d’une leçon ou encore d’un chapitre.

  • Lire en diagonale

Lire en diagonale signifie lire plus rapidement que la norme. L’objectif est d’assimiler des éléments d’informations et de faire le lien entre les sections.

Cette stratégie est particulièrement utile pour réviser des textes qui ont déjà été lus ou étudiés auparavant.

  • Balayer

Balayer n’est pas vraiment lire. Cela consiste à parcourir très rapidement un texte à la recherche d’une information donnée, comme un terme clé, un nom ou encore un chiffre. Cette stratégie de lecture est principalement utilisée pour trouver la réponse à une question précise.

  • Lecture sélective

Il n’est pas toujours nécessaire de lire entièrement un texte. Selon l’objectif, les étudiants peuvent choisir des sections précises, contenant les réponses à des questions ou des informations se rapportant à un thème particulier, qui doivent être révisées.

Commencer par consulter la table des matières d’un livre permet d’avoir une vue d’ensemble des chapitres et notions abordées et ainsi de sélectionner les sections pertinentes à lire.

Il peut être efficace de combiner cette stratégie avec celle d’avoir une vue d’ensemble.

Faire varier la vitesse de lecture

Il est utile d’adapter la vitesse de lecture en fonction des stratégies de lecture adoptées. Lire en diagonale chaque section à la recherche d’informations importantes peut se faire rapidement. Une fois les points clés identifiés, la vitesse de lecture peut être ralentie.

Lire rapidement s’apprend et demande de l’entraînement (10 minutes par jour idéalement). Pour augmenter la vitesse de lecture, les étudiants peuvent s’entraîner à lire de longs texte avec les stratégies “balayer” ou “lire en diagonale”.

Il peut également être utile de lire un texte à un rythme soutenu à l’aide d’un crayon, d’une règle qui suit les lignes ou simplement du doigt. Les mots sont lus à mesure que l’objet ou le doigt se déplace le long de la ligne ou passe de ligne en ligne.

Agir dans le texte

Surligner/ souligner 

Surligner ou souligner les informations clés dans un texte permet de faire ressortir les éléments à mémoriser. Utiliser différentes couleurs permet de classifier les information d’un même texte et de les faire ressortir grâce au code couleur choisi (une couleur  = une catégorie). Cela nécessite une première lecture et une réflexion sur les catégories choisies pour structurer les informations.

Toutes les informations clés identifiées (mot, expression, phrase) en lien avec une catégorie seront mises en valeur par une même couleur.

Cette stratégie du code couleur peut ensuite servir à d’autres stratégies de révisions complémentaires :

  • chaque couleur peut correspondre à une branche d’une carte mentale et les mots clés surlignés à des sous branches
  • chaque couleur peut correspondre à une fiche de révision sur un sous-thème
  • chaque couleur peut correspondre au titre d’une colonne où les informations seront reportées sous forme de tableau…

Annoter le texte

Les étudiants peuvent annoter les textes pour y ajouter des idées, des questions, des liens avec d’autres concepts, des accords ou désaccords, des sources vers d’autres ouvrages sur le même thème…

Annoter le texte favorise la concentration et stimule la mémorisation à long terme à travers une posture et une réflexion actives.

…………………………………………………..

Source : Aidez votre ado à apprendre : 80 techniques pédagogiques et positives en images de Carol Vorderman (éditions Eyrolles).

Commander Aidez votre ado à apprendre sur Amazon ou sur Decitre.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *