Quelles consignes de travail efficaces pour favoriser le travail en coopération en classe ?

Quelles consignes de travail efficaces pour favoriser le travail en coopération en classe ?

consignes de travail coopération classe

Pour favoriser le travail en coopération, les consignes passées aux élèves ont besoin de répondre à deux critères en classe :

1.Chaque élève  doit avoir un intérêt à échanger avec tous les autres (si ce n’est pas le cas, autoriser les élèves qui le demandent à travailler individuellement est pertinent) ;

2.Le matériel distribué doit permettre l’activité intellectuelle et la participation de chacun (afin d’éviter que certains s’enferment dans des activités subalternes, attendent que le travail soit fait par d’autres ou parasitent le climat de classe par ennui ou désintérêt).

L’énoncé de la consigne gagne à respecter trois repères :

  1. des termes clairs et précis, sans ambiguïté,
  2. des verbes d’action,
  3. des critères de réussite (avec possibilité pour les élèves de s’auto évaluer).

Le but ensuite est de ne jamais laisser des élèves débuter un travail en coopération sans être certain qu’ils maîtrisent la consigne. Ce processus est facilité quand l’enseignant suit les étapes suivantes :

  • après avoir obtenu l’écoute, énoncer la consigne et la justifier (expliciter les apprentissages en jeu et l’objectif de confrontation des idées personnelles au travail en groupe) ;
  • la présenter oralement et de manière écrite (au tableau, sur le support de travail…), pour que chacun puisse y revenir plusieurs fois ;
  • préciser les durées de travail (matérialisées par un Time Timer par exemple);
  • répondre aux questions des élèves ;
  • la faire reformuler par un ou deux élèves volontaires pour s’assurer d’une compréhension partagée ;
  • la compléter si besoin.

…………………………………….

Source : La coopération entre élèves de Sylvain Connac (éditions Réseau Canopé)

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *