comment cultiver la créativité des enfants

10 réflexes pour cultiver la créativité des enfants

10 réflexes pour cultiver la créativité des enfants

Pourquoi est-ce important de cultiver la créativité des enfants ? J’en parle dans cet article.

Comment cultiver la créativité des enfants ? Je vous propose 10 pistes pour libérer et encourager la créativité de enfants :

 

1. Savoir se défocaliser (et sortir de sa zone de confort)

Tout acte créatif, comporte sa part de destruction, ou d’abandon. Il faut que quelque chose soit écarté, pour laisser la place à la nouveauté. Quand on a tout planifié, cela implique que tout est sous contrôle. Cela rend les choses ennuyeuses, ce n’est pas réaliste, et c’est dangereux. Cela vous emmène dans les eaux de la complaisance, qui retire à l’artiste l’un de ses plus grands privilèges : celui de pouvoir tout envoyer valser. – Twyla Tharp

 

On peut se poser 3 questions pour se rebeller :

  • Pourquoi devrais-je suivre les règles ?
  • Pourquoi ne serais-je pas différent(e) ?
  • Pourquoi ne pourrais-je pas faire cela comme je l’ai désiré ?

 

Twyla Tharp, auteure de Le réflexe créatif, propose de faire tout le contraire de nos habitudes pendant toute une journée (quitte à se faire la guerre et à être désagréable !), de tout bousculer, de se débarrasser de nos rituels ou routines.

Par exemple : si on aime faire de l’exercice, prendre l’entrainement à rebours ou le faire plus vite/ plus lentement. On peut très bien imaginer cet exercice avec des enfants en classe ou à la maison (pas forcément sur une journée complète mais une heure ou une demie journée).

Cet exercice amène de nouveaux éléments :

  • L’inconfort stimule le cerveau !
  • En questionnant ce qui coule de source, on permet au cerveau de se mettre en ébullition.
  • La rébellion crée de nouveaux câblages neuronaux.
  • L’état d’esprit de guerrier permet de surmonter les obstacles.

 

2. Générer un grand nombre de solutions possibles

On peut encourager les enfants dès leur plus jeune âge à ne pas se contenter d’une seule réponse à une question :

  • imaginer plusieurs suites ou plusieurs fins à une histoire lue, à une film ou à un dessin animé,
  • se poser la question “et si ?”,
  • ne pas se limiter en ayant l’impression de répondre à côté (cela nécessite une attitude bienveillante et une vision positive de l’erreur),
  • guider avec des questions ouvertes : “qu’est-ce qui t’a fait penser à ça ?”, “à quoi ça te fait penser d’autre ?” et leur dire qu’on fera le tri une fois toutes les solutions considérées.

 

3. Résister à la pression majoritaire

Être créatif, c’est aussi accepter de sortir de la soumission et de la pensée dominante : et toi, qu’est-ce que tu en penses ?.

Faire preuve de créativité c’est ne pas être simple imitateur et conformiste mais à se penser en inventeur.

citations créativité

 

4. Faire des analogies

Faire des analogies profondes et pertinentes avec d’autres domaines nécessite une ouverture d’esprit avant d’avoir des connaissances et de la culture générale. Plus on est ouvert, plus on peut faire d’analogies, plus on ouvre le champ des possibles.

Dans le livre Génie toi-même, l’auteur propose justement des activités pour apprendre à faire des connexions et des analogies.

Il explique notamment que de nombreuses inventions sont nées du mariage de 2 idées qui appartiennent a priori à des univers différents (comme le kitesurf à partir d’un surf et d’une voile).

Pour les enfants, il propose de combiner deux images au hasard et d’imaginer quelles innovations pourraient naître de ces rencontres. Par exemple, un chat et une bague : des bijoux pour animaux ? ou encore une bague en forme de chat qui ronronne quand on la caresse ?

génie toi même créativité et analogie
Illustration extraite de Génie toi-même

5. Dépasser la peur de l’erreur

Les encouragements et la bienveillance des adultes encadrants et de tous les enfants qui constituent le groupe sont un pré requis pour un climat favorable à la créativité. Le message à faire passer est qu’il n’y a jamais d’échec, il n’y a que des expériences. Quand on n’est pas prêt.e à se tromper, on ne trouve rien d’original. Réfléchir, c’est au moins autant se poser des questions qu’apporter des réponses.

Pour aller plus loin : La meilleure façon de valoriser et motiver

 

6. En tant qu’adultes, ne pas intervenir, guider ou s’introduire dans le processus créatif

Si on fait comprendre à l’enfant qu’on sait tout mieux que lui, qu’on a déjà tout fait avant lui, qu’on intervient systématiquement dans ses entreprises, nous le privons de l’expérimentation active et nous risquons de saper sa confiance en lui, son envie d’essayer, de faire seul.

 

7. Se concentrer sur le processus

L’enfant qui a le goût du processus, de l’action, du ressenti sera plus créatif et épanoui que l’enfant qui agit par volonté de faire plaisir ou de créer un objet beau ou du moins qui ressemble à quelque chose validé par les adultes.

En tant que parents et adultes, nous pouvons encourager les enfants de manière à ce qu’ils accordent plus d’importance au processus de réflexion qu’au résultat. Un encouragement efficace porte sur :

  • les efforts mis par l’enfant dans son travail (“tu as beaucoup travaillé, tu t’es concentré fort, cela t’a demandé des efforts”)
  • la manière dont l’enfant s’y est pris : comment ?
  • la description du résultat sans jugement de valeur (“je vois du bleu, je vois des triangles, ça me fait penser à…” plutôt que “c’est beau”, “c’est bien”)

 

Je vous propose de compléter la lecture avec cet article : 7 clés pour la réussite de tous les enfants avec l’état d’esprit en développement

 

8. Montrer l’exemple par nos actes et notre être

On transmet ce qu’on est !

Les enfants prennent exemple sur nous, sur ce que nous sommes : notre façon d’être, notre vision de la vie, la place que nous accordons à nos passions, la manière dont nous résolvons nos propres problèmes, le regard que nous portons sur le monde.

Nous pouvons donner le goût et l’acceptation de la différence. L’enfant est une combinaison unique au monde de chromosomes, comme le sera la destinée qu’il se choisit :-).

 

9. Encourager le détournement

On peut proposer des expériences artistiques inattendues, qui poussent les enfants à oser, à détourner!

 

10. Proposer un environnement riche et stimulant

Quand un environnement est riche en loose parts, les enfants ont l’opportunité de développer de nouvelles manières de penser, d’assembler, de combiner, de créer, de faire preuve de flexibilité, de satisfaire leur désir d’apprendre.

loose parts enfants créativité

Les Loose parts sont des petits objets mobiles, des matériaux naturels ou synthétiques, qui ont été trouvés, ramassés, achetés ou bien recyclés et qui peuvent être touchés, manipulés, transformés, transportés à travers le jeu. Les loose parts n’ont pas d’usage déterminé et donnent lieu à des jeux libres. En ce sens, ils participent au développement de la créativité, du raisonnement et de la résolution de problème.

Des loose parts belles et captivantes peuvent capter la curiosité des enfants et leur permettre de donner libre cours à leur imagination, conduisant à des apprentissages naturels, autonomes et informels.

créativité enfants

Pour aller plus loin :
Loose parts : inspirer le jeu des jeunes enfants et susciter la créativité

A la découverte de la pédagogie Reggio : une approche globale de l’enfant pour cultiver la créativité et la pensée divergente

pédagogie reggio

 


Sources :

Libérons la créativité de nos enfants

Génie toi-même ! (MA référence sur le sujet)

L’Élément : Quand trouver sa voie peut tout changer !

4 thoughts on “10 réflexes pour cultiver la créativité des enfants

  1. Elize 14 September 2016 at 17 h 00 min

    Bravo et merci pour ces conseils. Je partage tout à fait votre approche. J’avais évoqué ces points ici sur mon blog http://www.pigmentropie.fr/2015/08/peindre-avec-les-enfants/

Leave a Reply

Name *
Email *
Website