Petits conseils pour choisir des livres adaptés à chaque tranche d’âge (de 18 mois à 7 ans)

Petits conseils pour choisir des livres adaptés à chaque tranche d’âge (de 18 mois à 7 ans)

Dans son livre Raconte-moi une histoire : pourquoi ? laquelle ? comment ?, Francine Ferland conseille des lectures adaptées à chaque tranche d’âge.

Quels livres pour enfants jusqu’à 18 mois ?

L’expérience de lecture va plutôt porter sur :

  • la stimulation des sens

L’enfant touche et a même le droit de mordiller le livre, l’adulte lira en modulant sa voix, en exagérant, en mettant le ton.

  • l’attention

L’adulte lecteur captera l’attention de l’enfant à travers ses expressions faciales et la tonalité de sa voix.

  • la communication avec l’adulte

Le lecteur pourra jouer avec ses doigts, mimer des situations, chanter certains passages.

  • le langage

L’adulte pourra poser des questions à l’enfant pour le stimuler (“est-ce que tu vois le chat/ le ballon…?“).

Les livres plastique pour le bain, les livres avec des pages cartonnées, les livres avec différentes textures, avec des points sonores, avec des languettes ou des rabats sont idéaux pour le premier éveil à la lecture.

La collection de la petite souris Mandarine propose des livres tactiles pour éveiller les sens avec des histoires douces et tendres pour dire “je t’aime”. Dans Mandarine, la petite souris : Un livre caresses, l’enfant peut toucher la peau en similicuir du serpent, le ventre plastifié du poisson ou la fourrure de l’ours.

Les histoires n’en sont pas vraiment mais sont plutôt des mises en scène d’actions familières ou des images représentant des objets, des animaux ou des personnages caricaturaux. Les premières comptines peuvent être introduites.

J’aime particulièrement la série Mes petits imagiers sonores qui propose des images et les sons associés. La série se décline en plusieurs thème (les animaux de compagnie, la ferme, les instruments de musique, la campagne…). Ma fille a longtemps regardé (et écouté !) celui des animaux :

Quels livres pour enfants de 18 mois à 3 ans ?

Jusqu’à 2 ans environ, l’enfant prend plaisir à faire semblant et à mimer des actions qui lui sont familières (par exemple, souffler sur les bougies d’un gâteau en même temps que le personnage). De 2 à 3 ans, l’enfant aime faire semblant de lire une histoire qu’il connaît. Il lit les images.

Pour l’aider à dégager des informations à partir des illustrations, l’adulte pourra poser des questions du type : Est-ce que la fille à l’air contente ? Oui, tu as raison, elle a un grand sourire.

Francine Ferland conseille de passer à des livres avec pages ordinaires (et non plus cartonnées), à des imagiers, à des livres avec CD ou à des histoires avec peu de texte. Les histoires que les enfants entre 18 mois et 3 ans apprécient sont :

  • les comptines avec gestes,

On a beaucoup aimé Sous le toit de mes doigts qui propose plusieurs comptines assez courtes à mimer avec les doigts (la pluie qui tombe, le chapeau sur la tête, le pouce levé… ). A chanter et mimer en famille 🙂

  • les histoires avec formulettes,

La collection A petits petons est formidable si vous cherchez des livres à base d’onomatopées, de jeux sur les mots, de rimes… le tout rehaussé d’un humour apprécié par les petits. Cette collection éditée chez Didier Jeunesse reprend des contes traditionnels adaptés aux plus jeunes. Ma fille de 5 ans et demi en raffole ! Ils sont drôles, bien écrits avec des rimes, des structures répétitives et des formulettes, ils sont toujours porteurs d’une vision rassurante du monde et engagent à l’ouverture d’esprit car l’origine du conte est rappelé en fin de livre. Les graphismes à base de collage sont aussi remarquables. Nous avons particulièrement aimé :

Roulé le loup ! ou l’histoire d’une grand-mère rusée plus maligne que le loup !

Quel radis dis-donc ! ou l’histoire d’un radis sur lequel on peut toujours tirer, il reste bien accroché !

  • les histoires où l’action est facile à suivre, notamment liées au quotidien de l’enfant (pipi sur le pot, entrée à la garderie ou à l’école…).

Vous aimerez peut-être Caca Prout de  Catherine Dolto (fille de Françoise Dolto)

Sur le même sujet avec beaucoup d’humour, nous avons beaucoup aimé De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête et J’y vais (rires garantis !).

 

Quels livres pour enfants de 3  à 5 ans  ?

Les enfants commencent à aimer les histoires avec un début, un élément déclencheur, des péripéties et une fin, comme les contes traditionnels. A cet âge, Francine Ferland conseille de faire glisser le doigt sous les mots pour faire prendre conscience qu’il existe un lien entre oral et écrit.

Les livres de contes, les livres d’histoires illustrées, les magazines pour enfants (comme Toupie ou Histoires pour les petits) sont idéaux selon Francine Ferland. Les thèmes préférés des enfants de cet âge sont :

  • les contes de fées,
  • les histoires où l’imagination est vedette,

Francine Ferland conseille le livre Petites histoires pour devenir grand de Sophie Carquain. Il s’agit d’une compilation d’histoires à lire le soir pour aborder avec l’enfant ses peurs (comme la timidité), ses tracas et ses questions (comme la séparation).

  • les histoires dans-lesquelles tout est vivant et peut parler (fleurs, animaux, jouets…),
  • les comptines et livres présentant les lettres et les chiffres.

Dans le thème des livres à  compter (une sélection complète ici), ma fille et moi avons particulièrement apprécié Un, deux, trois, sorcière. Le vent souffle trois fois et fait décoller la sorcière mais pas seulement : son chaudron, son balai, sa maison, tout y passe. Que d’occasions de compter jusqu’à 10 à l’endroit puis à l’envers.

Quels livres pour enfants de 5 à 6 ans ?

Les enfants aiment particulièrement:

  • les contes de fées,

Dans un style qui sort de l’ordinaire et très axé sur les jeux de mots, sur l’humour et la sonorité de la langue, nous sommes des fans inconditionnelles du Dr Seuss à la maison ! Nos coups de coeur chez cet auteur :

Les oeufs verts au jambon

Poisson un Poisson deux Poisson rouge Poisson bleu

Horton entend un Zou

 

  • les contes pour se connaître,

Je vous propose une sélection de contes pour apprendre à se connaître et pour affronter petits et gros soucis du quotidien dans cet article : Les contes thérapeutiques pour enfants : à quoi ça sert ?.

  • les histoires documentaires (sur les animaux ou les moyens de transport par exemple).

La collection Mes P’tits docs est particulièrement bien faite. Le texte est peu dense, apporte des mots nouveaux dans des explications claires mais non caricaturales et les illustrations facilitent la compréhension. En voici une sélection :

Le P’tit Doc sur le thème des loups a beaucoup plu à ma fille car il permet de démystifier le grand méchant loup : les enfants y apprennent ainsi que le loup a peur des hommes, parce qu’ils le chassent, et que le loup n’est pas méchant.

Les supports les mieux adaptés sont les livres avec de courts textes que l’enfant pourra lire seul, les livres de documentation et toujours les magazines pour enfants qu’il prendra plaisir à recevoir chaque mois à son nom (Tobaggan, J’apprends à lire, Wakou…).

Quels livres pour enfants à 7 ans et plus ?

Les enfants savent lire, ils sont capables de lire des livres plus longs et proposant un vocabulaire plus complexe, la pensée magique et l’animisme (le fait d’accorder une âme à tous les objets) s’effacent.

Les enfants de cette tranche d’âge pourront apprécier:

  • les histoires fantastiques avec magie, chevaliers…

Quelle qu’en soit la forme, les histoires fantastiques sont des incontournables à cet âge : romans, BD…

Vous pourrez par exemple introduire Harry Potter. Ce n’est pas parce que votre enfant sait lire que vous devez arrêter de lui raconter des histoires. Pour des livres denses comme Harry Potter, on peut très bien imaginer une lecture à deux voix en alternant l’adulte et l’enfant.

Ici, les livres de Roald Dahl ont un grand succès :

La collection La Cabane Magique est idéale pour des jeunes lecteurs débutants (pour une lecture en autonomie) :

 

  • les histoires documentaires sur les métiers, les animaux, les automobiles, la vie au cours de l’Histoire…

On pourra citer Brève histoire du monde pour la vie au cours de l’histoire et Georges et les secrets de l’Univers pour la découverte du cosmos.

You may also like...

2 Responses

  1. Cyrielle Bourdais says:

    Bonjour. je suis votre page regulierement et profite de cette occasion pour vous remercier de la mine d’informations que vous mettez a notre disposition sur votre page que ce soit des nouveautes ou des choses connues et appliquees dans notre famille mais qu’il fait bon relire!
    Concernant ces lectures, je m’interroge sur l’introduction de Harry Potter. En effet, vivant en Angleterre, c’est un incontournable et quelques amis de ma fille de 7ans ont deja lu plusieurs tomes. C’est evidemment tres chouette de partager cette aventure avec nos enfants mais ne sont ils pas encore un peu jeunes d’un point de vue emotionnel en particulier? Je me demande aussi si ils sont en mesure d’apprecier pleinement cette lecture avec si peu d’experience litteraire derriere eux? je suis interessee d’entendre les avis sur le sujet! Merci!

    • Caroline says:

      Bonjour

      comme toujours, en éducation, on ne peut faire que du sur-mesure :). Si vous sentez que vos enfants sont trop jeunes, alors faites-vous confiance ! Par ailleurs, je me suis arrêtée à l’âge de 7 ans car les lectures que je propose sont des lectures que le parent (ou autre adulte) fait à l’enfant. Si on le considère ainsi, le parent est là pour accueillir les émotions et “sentir” la température.

      Pour mon témoignage personnel, ma fille a commencé par voir le film à tout juste 7 ans (pas en autonomie, j’étais avec elle) et elle a été impressionnée la première fois. Puis elle m’a rapidement demandé à revoir le film pour, comme elle dit, “affronter sa peur”. Depuis, elle a fêté son anniversaire des 7 ans sur le thème de Harry Potter et veut que je lui achète les autres tomes pour les lire ensemble :).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *