livres leçons de choses sciences enfants

Petites leçons de choses : classique et efficace pour enseigner les sciences aux enfants

Petites leçons de choses : classique et efficace pour enseigner les sciences aux enfants

Présentation

petites-lecons-de-choses

 

La leçon de choses est un moyen classique et efficace d’enseigner les sciences aux enfants : à partir de l’observation d’objets du quotidien, ils apprennent à reproduire des schémas, à faire des expériences, à nommer, distinguer, classer, réfléchir…

 

Petites leçons de choses de Jean-Pierre Picandet (éditions La Librairie des Ecoles) comporte :

  • 70 leçons de choses inspirées des objets de la vie de tous les jours
  • des planches de dessins réalistes pour s’entraîner à observer et à réfléchir
  • plus de 200 expériences à réaliser seul ou avec l’aide d’un adulte

gland-lecon-de-choses

Les points forts

L’observation et la manipulation proposées : les apprentissages partent du concret. Les leçons de choses du livre reposent toujours sur trois principes simples :

  1. la présentation d’objets concrets,
  2. la sollicitation des cinq sens pour toucher, sentir, remarquer les caractéristiques, comparer avec ce qui est déjà connu,
  3. l’observation attentive pour décrire et nommer.

leçons de choses

Les leçons de choses portent sur des “choses” du quotidien, apportent des réponses aux questions que les enfants se posent sur leur entourage proche :

  • des objets familiers (crayons, feuille de papier, craies, plâtre…)
  • des animaux de l’entourage (abeilles, escargots, poissons…)
  • des fleurs, des plantes et des arbres de l’environnement proche (noisettes, champignons, tilleul, blé, houx…)
  • des aliments présents dans la cuisine ou au marché (orange, oignon, beurre, pain, miel, noix…)
  • des éléments naturels (les différents états de l’eau, le sable, l’argile, la laine…)
  • le corps humain (le squelette, le sang, la peau, les dents…)

leçons de choses enfants

De nombreuses expériences sont décrites pour inviter les enfants à expérimenter et découvrir les propriétés ou les usages de certains matériaux, de certains aliments (ex : le sucre peut être écrasé, chauffé, dissous dans l’eau).

La mise en page est agréable et richement illustrée.

livre de sciences enfants

Le texte est pertinent et dit juste ce qu’il faut (ni trop, ni trop peu). On y parle nervure, rameau, isolant thermique, gypse, cardage, condensation…

Ma fille s’est vraiment appropriée ce livre et aime le feuilleter. Certaines expériences nécessitent la présence d’un adulte et c’est l’occasion de faire des sciences ensemble.

Dès 6 ans. Un livre utilisé par des nombreuses familles pratiquant l’instruction en famille pour les sciences et la découverte du monde.

……………………………………………………………………………………………………………………….

Petites leçons de choses de Jean-Pierre Picandet (éditions La Librairie des Ecoles) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Petites leçons de choses sur Amazon.

Enregistrer

livres compter mathématiques maternelle

Sélection de 13 livres à compter pour une initiation aux mathématiques (de 3 à 6 ans)

Les intérêts des livres à compter pour les jeunes enfants

Les avantages des livres qui proposent des histoires à base de nombres sont nombreux car les enfants sont initiés :

  • à la suite des chiffres et des nombres et à leurs noms,
  • au dénombrement d’une collection d’objets,
  • aux différentes écritures des chiffres et des nombres (en lettres et en chiffres),
  • au calcul (par addition, par soustraction, par partage…).

Ces livres à compter peuvent être de bons compléments aux activités mathématiques, en classe ou à la maison.

Sélection de 13 livres à compter pour une initiation aux mathématiques (de 3 à 6 ans)

La comptine numérique dans l’ordre croissant

Les trois livres suivants introduisent le passage au nombre suivant par augmentation de une unité à chaque fois. Le passage d’une collection d’objets à une autre se fait par l’ajout d’une unité.

La petite chenille qui fait des trous (jusqu’à 5)

A peine née, la petite chenille a très faim : elle croque une pomme et fait un trou, elle croque deux poires et fait deux trous, puis trois prunes, quatre fraises et cinq oranges. A partir de 3 ans (éditions Mijade).

 

 Maman (jusqu’à 10)

Comme tous les livres de Mario Ramos, ce livre à compter ne manque pas d’humour : un petit garçon traverse toute la maison à la recherche de sa maman et ne remarque même pas les animaux du zoo qui l’ont envahie ! Deux lions, trois girafes… Cet album avec peu de texte est aussi l’occasion de travailler le langage en maternelle à travers la description de chaque pièce de la maison. A partir de 3/4 ans (éditions Ecole des Loisirs).

 

 Petit 1

“Petit 1” cherche de nouveaux amis mais il est exclu de tous les groupes qu’il cherche à intégrer car il n’est pas comme eux (lapins, grenouilles…)… jusqu’à ce qu’il rencontre le zéro ! A chaque nouvelle rencontre, le groupe contient une unité de plus que le groupe précédent. A partir de 3/4 ans (éditions Circonflexe).
petit un livres à compter

 

 

Combien d’oiseaux (jusqu’à à 20)

1 coq, 2 perruches, 3 canards,… 9 paons,… 14 cygnes… et ainsi de suite jusqu’à 20 !

A partir de 3 ans (éditions Albin Michel Jeunesse)

 

 Le compte est rond (de 1 à 20, puis 30, 40, 50, 75 et 100)

Ce livre ludique plaira particulièrement aux enfants grâce à ses trous de plus en plus nombreux au fil des pages qui révèlent chacun une surprise une fois la page tournée.

Un livre ludique pour apprendre à compter et à visualiser les unités de 1 à 20, puis les dizaines de 20 à… 100 ! A partir de 5/ 6 ans (éditions Hélium).

 

La comptine numérique dans l’ordre décroissant

Dans ces trois livres, la quantité diminue de un 1 à chaque étape. Les enfants apprennent à revenir au nombre précédent.

Dix petites chenilles se promènent

Dix petites chenilles font une sortie. L’une ralentit, il en reste donc… neuf !
Un livre coloré et écrit en gros pour une première introduction aux chiffres de 10 à 1. Un final en pop up que les plus jeunes adoreront ! A partir de 2/3 ans (éditions Gründ ).

 

 10 p’tits pingouins

Un livre animé avec des pop ups et des languettes à tirer pour jouer à compter à l’envers de 10 à 0.

A partir de 3 ans (éditions Hélium).

 

Dix dans un lit

Ce livre est basé sur une célèbre comptine d’origine anglo saxonne : dix petits enfants sont dans un grand lit, “et un tomba du lit, il n’en resta que neuf”, jusqu’à ce que le lit soit vide ! A partir de 3/4 ans (éditions Nathan).

dix dans un lit livres à compter

 

Le rang dans une liste

Ce livre permet de travailler les nombres qui indiquent une position dans une liste.

Le cinquième

C’est l’histoire de cinq jouets cassés qui attendent leur tour chez le médecin : ce livre est une bonne introduction aux mots désignant le rang (premier, deuxième, troisième, quatrième et cinquième) dès la petite section (il est utilisé par certains enseignants en moyenne section également). A partir de 4 ans (éditions L’Ecole des loisirs).

 

Les différentes écritures des chiffres

Chiffres en friche

Dans le livre Chiffres en friche, les nombres ne sont pas toujours présents. Certains sont écrits en toutes lettres, d’autres en chiffres, parfois même avec quatre types d’écriture chiffrée différents (universel, romain, arabe et chinois). A partir de 5/6 ans (éditions Larousse).
chiffres en friche livres à compter

 

Un, cinq, beaucoup

Toute l’histoire tourne autour de la manière d’écrire les chiffres : une histoire qui sollicite la vue et le toucher.

A partir de 3 ans (Minedition).

 

Compléments et partage

Dix petits amis déménagent

Retrouver les enfants cachés permet de travailler les compléments (de dix à sept ou à huit par exemple).

A partir de 5/6 ans (éditions L’Ecole des loisirs).

 

La chevrette qui savait compter jusqu’à 10

Le livre commence de façon classique par un comptage de un en un jusqu’à 6 puis augmente la collection de quatre d’un coup.
Ce livre permet également de donner un sens au comptage : la chèvre, toute fière de savoir compter, compte ses amis à longueur de temps mais ceux-ci en prennent marre et la poursuivent. C’est à ce moment que tous comprennent que compter, c’est bien utile dans certaines situations ! A partir de 5/6 ans (éditions L’Ecole des loisirs).

 

livre pour apprendre

LYCÉE ET PLUS : les 3 petits livres indispensables pour apprendre, réviser et réussir

LYCÉE ET PLUS : les 3 petits livres indispensables pour apprendre, réviser et réussir

Ces livres ont été coécrits par deux spécialistes de la pédagogie, André Giordan (docteur en sciences de l’éducation) et Jérôme Saltet (fondateur des éditions PlayBac). Ils proposent de faire le point sur les fondamentaux de l’apprentissage. J’apprécie beaucoup ces ouvrages car ils ont le mérite d’être à la fois courts, complets, sérieux et accessibles aussi bien en termes de contenu que de prix (3€ chacun).

1. Apprendre à apprendre

apprendre à apprendrePrésentation :

Apprendre efficacement et intelligemment, d’accord, mais comment s’y prend-on ?

Bien se connaître et tirer les enseignements de ses erreurs sont les deux préalables essentiels pour s’organiser et acquérir une méthode infaillible. II faut également savoir où l’on va, poser calmement les problèmes pour pouvoir les résoudre, et tenir compte de sa forme…

Grâce à de nombreux-exemples et conseils, enrichi de suppléments pour faire fructifier ses connaissances, mener des travaux de longue haleine et rebondir en cas de revers, ce guide permet de mieux appréhender ses études et de gagner bien du temps.

Un outil complet qui vous accompagnera lors de tous vos concours et de votre vie scolaire, indispensable à ceux qui veulent se donner les moyens de réussir.

apprendre à apprendre motivation

Des extraits : 

Les 11 erreurs les plus fréquentes à l’école (et comment les analyser et les dépasser)

 

2. Apprendre à réviser

apprendre à réviserPrésentation : 

«Prêt suivre le parcours intensif pour réussir l’épreuve haut la main ? Suivez le guide !».  Vous passez un examen ou un concourt, et vous vous retrouvez seul face à vos notes : comment faut-il s’y prendre pour réviser efficacement et intelligemment ?

Laissez-vous guider par deux spécialistes des sciences de l’éducation et de la pédagogie. Le préalable indispensable ? Bien connaître la nature des épreuves et se fixer des objectifs en amont.

Vous pouvez maintenant planifier vos révisions, calmement et progressivement, en apprenant à entraîner votre mémoire, faire les bons exercices, utiliser le numérique, mais aussi développer votre assurance et ménager votre corps.

Découvrez les conseils pratiques et les exemples concrets pour optimiser votre temps de révision et, ainsi, mieux réussir vos examens et vos concours. Et pour les retardataires, une session commando !

mind map pour apprendre

Des extraits :

Examens : comment se motiver pour réviser ?

3. Apprendre à réussir

apprendre à réussirPrésentation :

Comment mettre toutes les chances de son côté pour réussir un examen, un concours ou une épreuve à préparer très en amont ?

Comprendre les enjeux, connaître les particularités de chaque épreuve et discipline, avoir confiance en soi et s’organiser sont autant de clés pour donner le meilleur de soi-même.

De la mise en place d’un planning de travail aux techniques de gestion du stress, en passant par une prise de notes efficace et une organisation à toute épreuve, laissez-vous guider sur les chemins de la réussite.

Enrichi de nombreux conseils, de la préparation des oraux de concours aux réactions appropriées en cas de revers, ce petit guide n’oublie rien !

Des extraits :

RÉVISIONS : 12 trucs pour se détendre et booster l’efficacité des révisions

4 trucs à éviter de faire en période de révisions

le très gros cahier d'activités de balthazar

Le très très gros cahier d’activités de Balthazar d’après la pédagogie Montessori (pour les enfants de moyenne section/ grande section)

Le très très gros cahier d’activités de Balthazar d’après la pédagogie Montessori (pour les enfants de moyenne section/ grande section) : présentation

le très gros cahier d'activités de balthazarLe très très gros cahier d’activités de Balthazar d’après la pédagogie Montessori propose de nombreuses activités pour aborder les premiers apprentissages : les lettres, les chiffres, les formes, les grandeurs, les comparaisons, les animaux, le graphisme, la phonologie.

Plus de 200 activités pour créer, dessiner, imaginer et aborder les premiers apprentissages, lettres, chiffres, formes, couleurs, nature, saisons… La collection Balthazar intègre la pédagogie de Maria Montessori en appliquant l’un de ses principes fondamentaux : permettre à l’enfant de ” faire pour comprendre ” et ainsi ” l’aider à faire seul “.

Contient des autocollants et des images à découper.

 

Toutes les activités proposées sont inspirées de la pédagogie Montessori.

Le très très gros cahier d’activités de Balthazar contient des activités qui invitent les enfants à :

  • manipuler

    • des autocollants à coller,
    • des images à découper,
  • utiliser les 5 sens

    • faire des sons pour accompagner le bruit du vent/ de la pluie,

 le très très gros cahier d'activités de Balthazar Montessori

 

  • aborder tous les aspects de la vie et des apprentissages

    • des recettes de cuisine,
    • des activités autour de la nature (nommer les fruits du potager, relier les fruits et légumes à l’endroit où ils poussent…)
    • des images d’animaux (relier la queue au bon animal, coller les petits des animaux à côté de leurs parents…)

 le très très gros cahier d'activités de Balthazar Montessori

    • de la géographie (colorier la terre en marron et les océans en bleu…)
    • de la géométrie (des tangrams, de formes géométriques à tracer, de comparaison des grandeurs….)

e très très gros cahier d'activités de Balthazar Montessori

    • du graphisme

 le très très gros cahier d'activités de Balthazar Montessori graphisme

  • imaginer et créer

    • des anti coloriages (compléter un dessin incomplet en fonction de l’inspiration).

J’ai aimé

Les auteurs du très très gros cahier d’activités de Balthazar mettent un point d’honneur à proposer des degrés de difficulté croissante mais qui restent abordables pour ne pas mettre l’enfant en difficulté et lui permettre de faire tout seul. (par exemple, repasser avec le doigt sur les lettres, les chiffres, les tracés; repasser par dessus les tracés; continuer les tracés; tracer seul à partir d’un modèle).

 le très très gros cahier d'activités de Balthazar Montessori

La mise en page est agréable : pas de consignes trop longues ni d’éléments perturbants, les éléments à travailler sont gros, une page/une activité, des pages exclusivement en noir et blanc.

Ce cahier est une véritable aide à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture : il peut venir en soutien des apprentissages en fin de moyenne section/ grande section de maternelle.

Ce cahier laisse une large part à la créativité en alternant consignes “scolaires” et consignes plus libres. Les petites touches d’humour et l’accompagnement de Pépin et Balthazar plaisent beaucoup aux jeunes enfants.

………………………………………………………………………………………………………………
Le très très gros cahier d’activités de Balthazar – pédagogie Montessori de Caroline Fontaine-Riquier et Marie-Hélène Place (éditions Hatier) est disponible en librairie, en centre culturel ou sur internet.

Commander Le très très gros cahier d’activités de Balthazar sur Amazon.

calme et attentif comme une grenouille

Calme et attentif comme une grenouille : la méditation et ses bienfaits pour les enfants (apprentissage, émotions, stress, concentration…)

Calme et attentif comme une grenouille : la méditation et ses bienfaits pour les enfants (apprentissage, émotions, stress, concentration…)

Pourquoi pratiquer la pleine conscience avec les enfants ?

calme et attentifLa pleine conscience (ou pleine attention), c’est simplement être présent de façon consciente, comprendre ce qui se passe maintenant, en adoptant une attitude d’ouverture et de bienveillance. C’est ne pas être ailleurs avec ses idées mais bel et bien ici, maintenant. Être présent ici, dans l’instant, sans juger, sans rejeter ce qui se passe, sans se laisser entraîner par l’agitation du jour.

Il existe un nombre croissant de travaux et d’études scientifiques qui ont montré l’intérêt de la méditation de pleine conscience pour les enfants :

  • équilibre émotionnel,
  • capacités de résilience,
  • qualité des échanges familiaux,
  • capacités d’attention et de concentration,
  • facilitation de l’apprentissage scolaire.

La pleine conscience n’est pas une activité comme les autres car elle va plus loin que la lutte contre le stress : elle encourage les  enfants à cultiver leurs capacités de présence au monde,  leur conscience de la fragilité et de la beauté de la nature, leur altruisme et leur humanité.

Dans la préface du livre Calme et attentif comme une grenouille (éditions Les Arènes), Christophe André écrit :

Lorsque nous aidons nos enfants à vivre plus souvent en pleine conscience, nous les aidons bien au-delà de ce que nous croyons. Car nous les aidons alors à préserver toutes leurs capacités d’humanité. Pratiquer avec eux les exercices décrits dans ce livre, vivre à leurs côtés des moments de pleine conscience, représente sans doute un des plus beaux cadeaux que nous puissions leur faire.

 

Eline Snel, auteur du livre Calme et attentif comme une grenouille, a commencé par développer une formation à la pleine conscience pour les enfants à l’école aux Pays-Bas. Devant l’enthousiasme et le succès de cette initiative (et sur demande des parents des élèves ayant suivi cette formation), elle a écrit ce livre de méditation de pleine conscience destiné aux enfants et à leurs parents.

 

Calme et attentif comme une grenouille : des activités de pleine conscience spécialement conçues pour les enfants (5-12 ans) 

Le livre contient à la fois :

  • des exercices pour les enfants mais également pour les parents,
  • des informations plus théoriques sur la pleine conscience et les émotions,
  • des exemples et situations concrètes d’enfants qui ont été aidés par la pleine conscience,
  • des trucs pour la maison (le bulletin de météo personnel, l’arbre à souhaits…)

respiration calme et attentif comme une grenouille

Par exemple, la boîte à ruminations : avant d’aller dormir, on prend le temps de demander à l’enfant s’il a encore des préoccupations. A-t-il des soucis ? Des choses qui lui tiennent à cœur ? En prenant la peine d’en parler, on clarifie ce dont il s’agit. Ces pensées peuvent ensuite être placées dans la boîte à ruminations préalablement décorée. On ouvre le couvercle, on y met les pensées, on ferme le couvercle. On place la boîte à distance de l’enfant et ce dernier peut voir la boîte contenant ses pensées qui ne se trouvent plus dans sa tête.

météo intérieure pleine conscience

Il est accompagné d’un CD audio pour les enfants dans lequel les exercices permettent de gérer toutes sortes de situations : énervement, colère, stress, problème d’endormissement…

 

Calme et attentif comme une grenouille, c’est plus de 200 000 exemplaires vendus. Ce livre a séduit les parents comme les enseignants et j’espère qu’il vous apportera autant qu’il m’a apporté à moi (et à ma fille) ! Pour les enfants de 5 à 12 ans.

………………………………………………………………………………

Calme et attentif comme une grenouille de Eline Snel (éditions Les Arènes) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Calme et attentif comme une grenouille sur Amazon.

 

aider enfant harcèlement scolaire

6 principes pour aider efficacement un enfant face au harcèlement scolaire

Une approche inhabituelle : “Te laisse pas faire” pour aider les enfants face au harcèlement scolaire

Emmanuelle Piquet, auteur du livre Te laisse pas faire : aider son enfant face au harcèlement scolaire, a une approche à contre-courant des idées reçues au sujet du harcèlement scolaire : ne pas surprotéger les enfants mais les aider à se défendre par eux-mêmes… J’avoue que j’ai beaucoup pensé à l’approche Montessori à la lecture de ce livre dans le sens “aide moi à faire tout seul”. Emmanuelle Piquet propose de donner des pistes aux enfants victimes de harcèlement scolaire : construire des outils avec l’enfant plutôt que tenter de résoudre le problème à leur place.

Emmanuelle Piquet voit dans cette posture “aide moi à me défendre tout seul” plusieurs avantages :

  • ancrer les apprentissages relationnels acquis par les enfants vulnérables à cette occasion,
  • généraliser ces apprentissages à d’autres situations similaires,
  • incarner une nouvelle posture corporelle (tête haute, corps déplié, yeux droits),
  • renforcer la confiance en soi comme moyen de prévention de nouvelles attaques (les harceleurs ne s’en prennent pas aux enfants qui ont confiance en eux),
  • doter l’enfant d’une posture solide (message et attitude) à laquelle il pourra se raccrocher.

 

te laisse pas faire aider son enfant face au harcèlement scolaire

 

6 principes pour aider efficacement un enfant face au harcèlement scolaire 

1. La bonne posture du parent ne consiste pas à se mettre entre nos enfants et le monde, mais à côté d’eux. 

En effet, lorsqu’on prend en charge une de leurs relations à leur place parce qu’elle est problématique, on prend le risque de la cristalliser

2. Quoi qu’il en soit, faire intervenir un adulte dans une relation problématique entre enfants est contraire au code de la cour de récréation.

3. Le plus efficace lorsqu’on tente de résoudre un problème relationnel, c’est de travailler avec celui qui souffre, pas avec celui qui agresse. 

Or, dans les interventions institutionnelles de l’Education Nationale actuelles, on fait systématiquement l’inverse.

4. Quand une émotion très négative nous submerge et que l’on essaie de tout faire pour ne pas y penser, cette émotion devient fréquemment de plus en plus submergeante. 

L’émotion désagréable continue de nous submerger tant qu’on n’a pas regardé précisément ce qu’elle voulait nous dire.

“Vas-y, pleure. Parce que franchement il y a de quoi pleurer. C’est vraiment horrible comme situation.”

“Je comprends que tu aies peur que cela ne s’arrête jamais.”

“Tu as honte et tu te demandes ce que les autres pensent de toi.”

J’apprécie ce point de vue car il consiste à accueillir, reconnaître et traverser les émotions (plutôt que les nier ou les mettre en doute – “ce n’est pas grave”, “ils ne doivent pas être si méchants que ça, “ça va passer tout seul”…). Il ne s’agit pas non plus de rassurer mais d’aider les enfants à accueillir leurs peurs pour leur permettre de voir les choses différemment : une fois notre pire cauchemar regardé dans les yeux, il devient moins épouvantable :-).

Une fois qu’on a traversé sa peur et qu’on est sur l’autre rive, on voit la situation sous un autre angle. – Emmanuelle Piquet

5. En poussant nos enfants à dénoncer ceux qui les embêtent, on leur fait prendre le risque à la fois de représailles et de pousser les agresseurs à être plus rusés pour ne pas se faire sanctionner les prochaines fois.

6. Conséquemment, lorsqu’un adulte aussi bienveillant, respectueux et intelligent soit-il intervient entre 2 enfants (ou plus), il prend le risque d’aggraver le problème alors qu’il vise évidemment l’inverse. 

 

Ce qui doit déclencher une action : la souffrance de l’enfant

Emmanuelle Piquet estime que seule la souffrance de l’enfant peut enclencher un processus efficace et réparateur face au harcèlement scolaire. On peut demander aux enfants comment ils se sentent, pratiquer l’écoute active avec eux mais il est inutile de souffrir à leur place.

Notre rôle est d’aider celui qui veut que ça change (le harcelé) à modifier l’interaction (avec le/les harceleur(s) ).

En général, les tentatives d’intervention se tournent vers le harceleur alors qu’il n’a aucun intérêt à ce que l’interaction change… et c’est la raison pour laquelle ces tentatives sont souvent inefficaces pour mettre un terme au harcèlement.

De même, le désintérêt et l’indifférence ne permettent pas à l’enfant vulnérable de se doter d’outils efficaces au niveau relationnel.

Emmanuelle Piquet écrit :

Nous ne soignons pas des personnes mais des relations. Nous n’allons donc pas modifier la personnalité du coupable ou de la victime mais bien modifier ce qui se passe entre eux.

Vous ne ferez rien avec quoi l’enfant victime ne soit absolument pas d’accord. Et évidemment tenez votre promesse, nous conseille Emmanuelle Piquet.

Il s’agit d’aller puiser dans les ressources des enfants victimes et les considérer comme compétents, comme ayant les ressources pour modifier la structure de la relation.

Emmanuelle Piquet propose d’abord d’aider l’enfant vulnérable à résoudre son problème d’un point de vue relationnel puis d’entamer d’éventuelles poursuites pour sanctions scolaires ou pénales. C’est à l’enfant de décider s’il souhaite des poursuites disciplinaires une fois que le harcèlement dont il a été victime a pris fin.

 

Un principe fort : “Tu as un impact sur la situation”

Emmanuelle Piquet propose un virage à 180° : passer de “tu ne peux rien y faire, je vais donc m’en occuper” (en demandant à l’école d’intervenir, en demandant aux parents de l’agresseur de le punir, en disant au camarade qu’il faut qu’il arrête, en changeant d’établissement… au risque d’être harcelé de nouveau car aucune nouvelle compétence relationnelle n’a été acquise) à “tu as un impact sur la situation“.

La posture parentale qu’Emmanuelle Piquet est la suivante : se mettre à côté de l’enfant pour l’aider à faire tout seul et l’aider à construire des “flèches de résistance“.

Pour opérer ce virage, elle insiste sur 2 aspects :

  • le contenu du message à adresser à l’agresseur par la victime (la “flèche”),
  • la posture physique (les yeux droits, la tête haute, le corps relevé, le sourire aux lèvres) qui envoie un nouveau signal.

 

Pour Emmanuelle Piquet, cette approche à contre courant comporte 2 grands avantages éducatifs :

  • pour l’enfant agressé (acquisition de nouvelles compétences et restauration de la confiance en soi),
  • pour l’enfant agresseur (expérience relationnelle correctrice : il est salutaire pour les harceleurs de subir une conséquences relationnelle négative au fait de harceler pour qu’ils ne soient pas maintenus dans une illusion de toute puissance et d’impunité).

 

Les flèches de résistance : un outil de défense et d’attaque contre la harcèlement scolaire

Le principe des flèches de résistance

Emmanuelle Piquet propose d’aider les enfants  à construire des flèches de résistance: ce sont des flèches d’arrêt à décocher seulement en cas d’agression, et non pas d’attaque (on ne répond à pas à la violence par la violence).

harcèlement scolaire

Elle parle de “judo verbal, souple et défensif, une forme d’auto défense”. Les flèches de résistance ont pour but de renvoyer sa propre violence à l’enfant ou au groupe qui harcèle.

Dans son livre, Emmanuelle Piquet dévoile plusieurs exemples de flèches de résistance qu’elle a élaborées conjointement avec des enfants lors de séances de thérapie. Elle y décrit également comment élaborer une flèche efficace et comment la décocher au bon moment. C’est en quelque sorte un jeu qui va à l’inverse de la manière dont l’enfant réagit habituellement.

 

Construire une flèche de résistance efficace

Elle explique par exemple qu’il est indispensable d’avoir tous les éléments en main et identifier tous les risques pour que la flèche soit la plus pertinente possible. Il est alors fondamental d’établir une relation de confiance avec l’enfant pour qu’il livre le plus de détails possibles sur la situation qu’il vit (depuis combien de temps est-il harcelé ? qui sont les harceleurs ? sur quels sujets appuient-ils ? est-ce que quelqu’un a déjà tenté d’intervenir ?…).

Par ailleurs, la préparation et l’entraînement sont très importants. Emmanuelle Piquet prend le temps de jouer les scènes avec les enfants qu’elle accompagne : quelles pourraient être les réactions des harceleurs ? que faire s’ils menacent de frapper ? Le fait d’envisager les scénarios possibles sécurisent les enfants et assurent l’efficacité des flèches de résistance.

La flèche est dans mon carquois et , quand j’y pense, je me sens plus forte. – une adolescente ex-victime

 

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Te laisse pas faire : aider son enfant face au harcèlement scolaire (éditions Payot)est disponible en médiathèque, chez votre libraire ou sur Amazon.

Commander Te laisse pas faire : aider son enfant face au harcèlement scolaire sur Amazon.

 

Le livre d’Emmanuelle Piquet donne des bases solides aux parents, aux enseignants, à tous les professionnels travaillant avec des enfants. Emmanuelle Piquet a ouvert des centres d’intervention en souffrance scolaire dans lesquels elle reçoit enfants, adolescents, parents et enseignants: les adresses à ce lien.

Enregistrer

one mole digging a hole livre anglais enfants

One mole digging a hole : un livre pour apprendre le nom des nombres et des mots courants en anglais

One mole digging a hole : un livre pour apprendre le nom des nombres et des mots courants en anglais

Présentation

livre-apprendre-anglais-enfant-6-ansDans cet album écrit par l’auteure du célèbre Gruffalo, différentes sortes d’animaux s’occupent du jardin. Une taupe creuse un trou, deux serpents passent le râteau…

Tous les animaux donnent un coup de main pour le jardinage jusqu’à ce que la journée se finisse par un bain de soleil bien mérité !

 

Les points forts

Chaque double page propose à gauche un texte court et une grande illustration. Le texte est construit de manière à amener les chiffres de façon croissante de 1 à 10. On y retrouve les nombres écrits en chiffres et en lettres en anglais. Les illustrations permettent de compter pour bien associer le nombre à la quantité correspondante.

livre apprendre anglais enfant

Le texte se construit autour de 3 axes :

  • le chiffre (la quantité d’animaux qui effectuent une action dans le jardin)
  • le nom d’un animal
  • une action et des noms lié au champ lexical du jardin (garden rakes, garden hose, trees…)

Les illustrations à la fois colorées et explicites pour les enfants permettent aux enfants de retrouver la quantité annoncée dans le texte, les animaux ainsi que l’action. Les mots prennent ainsi tout leur sens.

Cet album est d’une grande richesse phonétique et phonologique car le texte propose systématiquement des rimes : mole/hole, bees/trees…Les noms des animaux ne sont pas forcément les plus courants (corbeau, perroquet, cigogne, taupe) mais seront facilement assimilés grâce aux illustrations et aux rimes.

one mole digging a hole

L’illustration de fin permet de travailler sur le vocabulaire car tous les animaux y sont regroupés. On pourra par exemple demander en anglais aux enfants de monter les serpents, de compter les renards, de dire ce que faisaient les grenouilles…

livre en anglais pour les enfants

Un album qu’on peut proposer à partir de 6 ans (cycle 2).

……………………………………………………………………………………………………….
One Mole Digging a Hole de Julia Donaldson et Nick Sharratt (éditions Macmillan Children’s Books) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander One Mole Digging a Hole sur Amazon.

chiffres-a-toucher-de-balthazar-montessori

Les chiffres à toucher de Balthazar : un livre qui intègre la pédagogie Montessori pour apprendre le nom des chiffres et leur tracé

Les chiffres à toucher de Balthazar : un livre qui intègre la pédagogie Montessori pour apprendre le nom des chiffres et leur tracé

chiffres-a-toucher-de-balthazar-montessoriLes chiffres à toucher de Balthazar de Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier est un livre qui intègre les chiffres rugueux tels que conçus par Maria Montessori. A chaque page, l’enfant pourra suivre le chiffre présenté avec le bout des doigts : il pourra ainsi percevoir et mémoriser le chiffre correspondant à chaque quantité. Les chiffres à toucher de Balthazar est adapté dès 3 ans.

 

Balthazar prépare une potion magique qui le rendra fort en calcul. Pour suivre la recette, il devra mettre dans son chaudron : un lapin, deux oeufs, trois rois, six souris…

Les chiffres sont abordés dans l’ordre croissant jusqu’à 10.  A partir de 3 ans.

 

En quoi Les chiffres à toucher de Balthazar s’inspire de la pédagogie Montessori ?

Il intègre le matériel sensoriel créé par Maria Montessori.

Les chiffres rugueux permettent de percevoir sensoriellement l’écriture chiffrée afin de la mémoriser avec le corps avant de pouvoir la reproduire à l’écrit.

les chiffres à toucher de Balthazar

Il respecte la règle de ne pas mettre en difficulté l’enfant.

Chaque chiffre est présenté sur une double page, de manière progressive et illustrée. Chaque chiffre est écrit en toutes lettres, symbolisé avec les doigts de la main, la quantité est illustrée avec des objets et l’écriture chiffrée est rugueuse.

les chiffres à toucher de Balthazar

Les auteurs proposent une méthodologie pour présenter ce livre à l’enfant.

  • Présentation de la notion à aborder

    • le parent lit la page de gauche en mimant le geste de Balthazar
    • Le parent montre le chiffre de droite et dit : “un”
    • Le parent dit “un lapin” en montrant un doigt
  • Association de la perception sensorielle

    • le parent passe par-dessus le chiffre 1 rugueux dans le sens de la flèche et redit “un”
    • le parent peut refaire le mouvement en y associant le nom du chiffre une nouvelle fois
  • Implication de l’enfant

    • le parent propose à l’enfant de tracer lui-même le chiffre
    • le parent propose à l’enfant de répéter le nom du chiffre
    • le parent propose de répéter geste et nom ensemble. L’enfant va alors percevoir l’écriture chiffrée dans toutes ses dimensions : tactile (via la matière rugueuse), visuelle (via l’écriture sur la double page) et auditive (via la répétition du nom à l’oral).
  • Autonomie de l’enfant dans son apprentissage

    • Une fois que le parent a poursuivi de cette manière sur les deux ou trois pages suivantes,   il peut laisser l’enfant découvrir le livre à son rythme
    • Maria Montessori préconisait d’introduire des notions nouvelles 3 par 3
  • Aide pour la mémoire et l’association

    • un autre jour, le parent peut reprendre le livre à son début avec l’enfant avant d’ajouter trois nouveaux chiffres
  • La mise à disposition du livre de manière accessible

    • Le parent rangera le livre dans un endroit accessible et connu de l’enfant qui pourra le parcourir seul quand il en aura envie.

………………………………………………………………………………………….

Les chiffres à toucher de Balthazar de Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier (éditions Hatier Jeunesse) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Les chiffres à toucher de Balthazar sur Amazon. 

 

Les chiffres à toucher de Balthazar fait partie de la collection “Aide moi à faire tout seul”. Tous les livres de cette collection intègrent la pédagogie Montessori en appliquant deux principes fondamentaux :

  • l’enfant manipule pour comprendre, il “fait”
  • l’adulte aide l’enfant à faire seul.

 

 

 

abc-des-verbes-livre-enfant

ABC des verbes : un abécédaire pas comme les autres pour travailler la grammaire, le vocabulaire et l’expression écrite

ABC des verbes : un abécédaire pas comme les autres pour travailler la grammaire, le vocabulaire et l’expression écrite

Présentation de l’éditeur

abc-des-verbes-livre-enfant26 lettres illustrent 26 verbes.

Sur la page de gauche, la lettre majuscule sur fond coloré uni domine un verbe à l’infinitif qui oriente la lecture de la page de droite. Au lecteur de déchiffrer et d’inventer des histoires. Ainsi le hérisson hésite entre un hamburger et un hot dog ; voyagera-t-il à dos d’hippopotame ou en hélicoptère ?

On trouve ainsi un gorille grondant une girafe, une grenouille et une grand-mère mangeant une glace ou une oie offrir un olivier à un ours.

Voici les 26 verbes (dont certains inventés ce qui rend la lecture de cet ABC des verbes encore plus ludique) :

ASSEMBLER
BALAYER
CALCULER
DÉVORER
ÉCHANGER
FABRIQUER
GRONDER
HÉSITER
IMAGINER
JONGLER
KIFFER
LANCER
MÉLANGER
NAGER
OFFRIR
PHOTOGRAPHIER
QUESTIONNER
RANGER
SALER
TOMBER
UNIR
VOIR
WAGONNER
XYLOPHONER
YOYOTER
ZIGZAGUER

Les points forts

Cet abécédaire associe à chaque verbe son action, illustrée par des éléments commençant par la même lettre.

abc-des-verbes-infinitif

On peut imaginer de nombreuses utilisations pédagogiques autour de ce livre pour combiner grammaire, expression écrite et vocabulaire :

  • travailler infinitif/ verbe conjugué

Une fois que le livre a été parcouru, proposer aux enfants d’écrire un verbe à l’infinitif qui commence par chaque lettre de l’alphabet sur le modèle du livre. Les enfants devront trouver un autre verbe que celui proposé dans le livre.

Les enfants écrivent leurs verbes dans un cahier ou sur une feuille puis, pour chaque verbe choisi, ils écrivent une phrase autour du verbe conjugué. Ils pourront s’inspirer des phrases proposées dans le livre.. mais sans les copier !

  • travailler le vocabulaire

Une fois le livre parcouru, on pourra proposer aux enfants d’inventer des phrases contenant le plus possible de mots qui commencent par la même lettre (sur le modèle du livre ABC des verbes).

On peut imaginer le déroulement suivant :

  • chaque joueur pioche une lettre au hasard (parmi des lettres de scrabble par exemple),
  • chaque joueur a une minute (ou le temps d’un sablier) pour trouver des mots qui commencent par cette lettre,
  • à nouveau sous la contrainte du temps, il doit les assembler dans une phrase qui a un sens (on abandonne la consigne de la lettre de début sur les déterminants, les prépositions et les pronoms du type un, et, de, qui, les…),
  • les joueurs énoncent leur phrase les uns après les autres,
  • les autres joueurs jugent si la phrase est correcte grammaticalement,
  • celui qui gagne est le joueur qui a écrit la phrase avec le plus de mots ou celui qui a écrit la phrase la plus drôle !

Par exemple, une phrase avec la lettre F pourrait donner : Fanny filme une farandole de fraises folles et fatiguées.

Pour les plus jeunes, on pourra leur laisser le livre à disposition pour trouver des mots dedans.

Ainsi, une phrase avec la lettre P à partir des illustrations du livre ABC des verbes pourrait donner : Le pirate prend les poules en photo sur la pelouse.

abc-des-verbes

…………………………………………………………………………………

Le livre ABC des verbes de Guillaumit (éditions Thierry Magnier) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander ABC des verbes sur Amazon.

lire-et-ecrire

Lire et écrire : un support précieux pour les enfants qui se demandent à quoi ça sert d’apprendre à lire (et même ceux qui n’aiment pas lire)

Lire et écrire : un support précieux pour les enfants qui se demandent à quoi ça sert d’apprendre à lire (et même ceux qui n’aiment pas lire)

lire et écrire

Je suis tombée par hasard sur le livre Lire et écrire (de la collection Mes p’tites questions).

Je travaille avec des enfants en difficulté d’apprentissage et je me suis dit que ce livre pourrait être un moyen de les aider à prendre plaisir à lire.

 

Ce livre répond à des questions comme

  • Qui a inventé l’écriture ?
  • Lire et écrire, ça sert à quoi ?
  • Peut-on vivre sans savoir lire et écrire ?
  • Pourquoi l’écriture des livres est-elle différente de celle des cahiers ?
  • Apprendre à lire, c’est facile ?
  • C’est grave si je n’aime pas trop lire ?
  • Ecrire, je peux en faire un métier ?
  • Est-ce qu’on lira et écrira encore en 2050 ?

Chaque double page répond à une question grâce à des petits textes précis et abordables dès 5 ans, et des illustrations colorées.

On commence par un petit résumé de l’Histoire de l’écriture. Saviez-vous que c’est aux marchands que l’on doit l’invention de l’écriture ? Ils en ont eu besoin pour tenir leurs comptes. La première forme d’écriture s’appelait l’écriture cunéiforme. Mais avant l’écriture, les hommes préhistoriques laissaient quand même des traces sous forme de dessins ou de gravures.

enfant qui n aime pas lire

 

Les enfants découvriront également dans ce livre l’histoire de l’imprimerie et du premier livre, ils apprendront qu’ils existent de nombreux alphabets et que l’écriture chinoise comporte plus de 3000 signes, que les aveugles peuvent aussi lire grâce au Braille et qu’à l’origine, l’écriture était étroitement liée à la religion.

La lecture et l’écriture sont abordées sous une forme à la fois utilitaire et plaisir : lire permet d’apprendre plein de nouvelles choses, de mieux connaître le passé, de se souvenir d’informations qu’il est difficile de garder en mémoire, de trouver des informations dont on a besoin… mais lire, c’est aussi accéder à des mondes imaginaires !

lire et écrire à quoi ça sert

 

On peut vivre sans lire ni écrire mais cela rend la vie beaucoup plus difficile. Savoir lire et écrire rend plus libre, moins dépendant des autres.

La question de l’écriture attachée qui pose tant de problèmes à de nombreux enfants y est abordée : l’écriture en attaché permet d’écrire plus vite car le geste de la main ne s’arrête pas après chaque lettre.

On y explique aussi que chaque enfant a son rythme pour apprendre à lire : autour de 6/7 ans, la plupart des enfants savent lire et d’autres ont besoin de plus de temps pour y parvenir. Il n’est jamais trop tard pour apprendre ! En revanche, la lecture demande de l’entraînement : plus on lit et plus on devient un bon lecteur. Le mieux pour apprendre à lire, c’est encore d’en avoir envie !

Une fois qu’on sait déchiffrer, il nous reste à comprendre le sens de ce qu’on vient de lire : cela demande de l’attention pour retenir les idées.

Quoiqu’il en soit, ce qui compte est qu’on sache lire. On n’est pas obligé d’aimer la lecture car chacun a ses goûts… mais peut-être que ce n’est qu’une question d’environnement ou de choix :-). L’envie et le goût de lire peuvent naître à tout moment. Il suffit parfois de tomber sur le bon livre pour avoir le déclic.

lire et écrire enfants

 

Lire et écrire sont des acquis pour la vie : même si les formes de lecture et d’écriture vont probablement changer dans le futur, elles seront toujours présentes. Mais sous quelles formes ? Le livre se termine sur cette interrogation : une bonne manière d’enclencher le dialogue avec les enfants !

Les points forts :

  • la partie historique
  • l’ouverture sur le monde (les hiéroglyphes, l’écriture chinoise, le Braille, l’abandon de l’écriture attaché dans certains pays)
  • la bienveillance (chacun va à son rythme, parfois il suffit de tomber sur le bon livre pour prendre plaisir à lire)
  • les questionnements sur l’évolution de l’écriture et de la lecture dans le futur (faut-il s’inquiéter ou se réjouir des nouvelles technologies comme la tablette ?)

…………………………………………………………………………………..

Lire et écrire est disponible en médiathèque, chez votre libraire et sur internet. Pour les enfants dès 5 ans.

Commander Lire et écrire sur Amazon.