Brochure sur la scolarité des enfants TDA/H à destination des enseignants

Brochure sur la scolarité des enfants TDA/H à destination des enseignants

brochure scolarité enfants tdah école

Le site tdah-france.fr propose une brochure éditée par l’académie de Paris à télécharger pour accompagner la scolarité des enfants TDA/H. Elle a été rédigée par l’équipe du service de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent de l’hôpital Robert-Debré (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris), par Marion Laurent (neuropsychologue), Yamina Comin (professeure des écoles spécialisée) et Diane Purper-Ouakil (pédopsychiatre).

Cette courte brochure (8 pages) présente une bonne introduction sur les troubles de l’attention ou avec sans hyperactivité des enfants et les impacts sur leur scolarité. Des ressources y sont proposées à destination des enseignants pour aménager la scolarité. Les autrices rappellent l’importance de la bienveillance et d’une bonne communication parents/ enfants. Elles soulignent que le TDA/H n’est pas un manque d’intelligence ou de volonté et estiment que demander à un enfant TDA/H de “faire des efforts” pour se concentrer ou se tenir immobile (dans le cas des hyperactifs) équivaut à demander à un myope qui n’a pas de lunettes de regarder mieux.

Cette brochure s’organise autour de 6 parties :

1. Qu’est-ce que c’est que le TDAH ?

2. Exemples pour repérer un enfant TDAH dans une classe

3. Aménagements possibles à mettre en place en classe / démarches et style d’intervention pour apprivoiser le TDAH 

  • Comment diminuer l’incidence de l’inattention sur les apprentissages en classe
  • Comment diminuer l’impulsivité des enfants à l’école
  • Comment limiter l’agitation
  • Comment améliorer l’organisation
  • Comment aider l’enfant dans ses relations sociales

4. Les forces des enfants TDAH 

5. Les personnes ressources pour vous aider 

6. Les difficultés qui peuvent s’ajouter au TDAH

Un exemple de contrat entre l’enseignant et l’enfant est proposé en fin de brochure. Je regrette que la fiche bilan s’appuie un peu trop un état fixe (“j’ai réussi/ je n’ai pas réussi”) : on pourrait la modifier un peu de manière à envisager une maîtrise des compétences en construction (“je n’ai pas encore réussi”).

 

>>> Brochure à télécharger sur le site tdah-france.fr. 

 

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *