Les immenses bénéfices d’un rapport quotidien à la nature

Les immenses bénéfices d’un rapport quotidien à la nature pour les enfants

Les immenses bénéfices d'un rapport quotidien à la nature

L’institut d’éco-pédagogie qui assure la promotion des pédagogies de l’environnement en Belgique liste et synthétise de nombreuses recherches et retours d’expériences menées dans des jardins d’enfants en pleine nature dans toute l’Europe. De cette synthèse sont ressortis les bénéfices clés d’un rapport quotidien à la nature pour les enfants :

  • un lien positif à la nature créé dans l’enfance perdure à l’âge adulte : meilleure compréhension de la nature, meilleure connaissance de l’environnement, lien profond avec la nature (à travers des souvenirs nombreux et positifs qui lui sont associés), souci de protection de la nature, habitudes écologiques,
  • pacification des relations avec les pairs et plus de solidarité
  • meilleure concentration
  • meilleure santé
  • plus d’endurance
  • capacité à s’occuper seul (autonomie)
  • meilleure créativité
  • capacité à mettre en oeuvre différents moyens pour atteindre un but (pensée divergente, persévérance)
  • motricité fine et globale plus développée
  • augmentation de la capacité de mémorisation

L’environnement naturel (…) fournit aux enfants des opportunités uniques d’apprentissage que ce soit en matière d’engagement, de prise de risques, de découverte, de créativité, de maîtrise des situations, d’estime de soi. Il inspire une variété d’états émotifs – comme l’émerveillement – et améliore les aptitudes psychologiques censées avoir une influence positive sur les différents aspects du développement cognitif. – Payman Davdand (professeur-chercheur en épidémiologie environnementale)

Une pédagogie de la nature comme choix citoyen

En son temps, Maria Montessori regrettait d’ailleurs que les enfants vivent très éloignés de la nature, et que soient rares sont pour eux les possibilités d’entrer en rapport intime avec elle et d’y puiser des expériences directes.

Au-delà de l’apport et des bienfaits de la nature pour les enfants, Elise Mareuil, éducatrice de jeunes enfants et autrice du livre Jouer avec la nature, estime qu’un autre point est essentiel : l’éveil des enfants à la nature est un choix citoyen fondamental. C’est pour cette raison qu’Elise Mareuil a écrit un livre pour proposer une véritable pédagogie de la nature avec plus de 70 jeux d’éveil pour les 0-3 ans. Son idée est de favoriser la découverte par le jeune enfant de sa place dans l’environnement et ce qui le compose (faune, flore, végétaux) et les rapports que ces divers éléments peuvent entretenir entre eux de façon respectueuse. Ces jeux sont avant tout des petits bonheurs simples partagés entre adultes et enfants comme des petites pierres à l’édifice des nouvelles formes d’éducation.

Sortir est plus facile et plaisant au printemps et en été mais l’automne et l’hiver peuvent être des saisons propices aux sorties et aux jeux à l’extérieur : faire du landart avec les feuilles mortes, les pommes de pin, les glands et les marrons, se rouler dans les feuilles mortes, prendre le temps d’écouter la pluie tomber, passer les mains sur l’écorce des arbres, observer les escargots, ouvrir la bouche pour attraper les flocons de neige, sauter dans les flaques, ramasser des châtaignes et les faire griller au four….

mandala naturel landart

Les européens du Nord nous rappellent d’ailleurs qu’il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que des mauvais vêtements !

Des pistes pour proposer des espaces-temps de découverte de la nature aux enfants

Le journal de la nature

Dès 5 ans, un enfant peut commencer un journal de la nature. On pourra offrir un joli cahier à l’enfant pour l’inviter à dessiner ses observations, à coller ses trésors de promenade, à écrire ses découvertes, à noter ces questions et ses éventuelles réponses ainsi que l’endroit où il les a trouvées (livre, documentaire, musée…).

L’enfant pourra noter la date et le lieu de ses observations (qu’elles concernent des arbres, des plantes, des animaux, la température extérieure, la position du soleil, des phénomènes météorologiques…).

Quand il reviendra consulter son journal de la nature, il pourra prendre conscience de l’évolution de ses connaissances.

Un bel exemple de journal de la nature en images ici.

Une chasse aux trésors dans la nature

On peut également proposer une chasse aux trésors dans la nature aux enfants. Cette activité s’adapte à tous les climats, tous les environnements, toutes les saisons et tous les âges ! Les enfants partiront dans une chasse aux éléments naturels. Il s’agit de débusquer dans la nature des petits trésors listés sur une feuille.

On imprimera (ou on dessinera) des éléments présents dans la nature sur une fiche-consigne (feuilles, fleurs, morceaux d’écorces, empreintes d’animaux, plumes, glands champignon…). 6  à 8 images sont suffisantes. Les enfants seront invités à trouver dans la nature les éléments présents sur la feuille. Ils pourront les ramasser ou les cueillir, ou bien encore les photographier (si on décide d’inclure des insectes, des petites bêtes dans la chasse au trésor).

On pourra équiper les chasseurs avec du matériel de recherche : loupe, jumelle, lampe, canif, sacs pour déposer les trésors, seaux, épuisettes….

jeux plein air enfant

Source : La famille buissonnière de Marie Gervais

 

Quelques exemples de fiches :

  • Flore : une fougère, du lichen, un épi de maïs…
  • Insectes : une fourmi, une coccinelle, un ver de terre… (à relâcher en fin de journée !)
  • Bouts de trucs : un morceau de ficelle, un bouchon, une capsule, un morceau de papier… (l’occasion de montrer que les hommes polluent la nature)
  • Couleurs : des pastilles colorées sont collées sur la fiche et les enfants doivent trouver un élément de chaque couleur
  • Bonus : des choses difficiles à trouver, comme une grenouille, un bourdon, une feuille d’un arbre plutôt rare, une fleur en particulier…

Des moments partagés entre adultes et jeunes enfants autour de l’éveil à la nature 

Dans son ouvrage « Jouer avec la nature, 70 ateliers d’éveil pour le tout-petit», Elise Mareuil propose des idées d’ateliers, de moments partagés entre adultes et jeunes enfants autour de l’éveil à la nature :

  • Cueillir des fleurs, les observer à la loupe, constituer un bouquet, le dessiner etc…
  • Tracer le contour des ombres des végétaux (arbre, feuilles…) se reflétant dans la lumière
  • Créer un mobile avec des feuilles d’arbres
  • Peindre avec des éléments naturels (la feuille, la plume, la fleur…sont de merveilleux outils de découvertes artistiques !)
  • Proposer un atelier de transvasement et découvrir si la noix, la noisette, la pomme de pin flottent….et exercer sa motricité fine en les transvasant grâce à une louche, une cuillère…
  • Trier les feuilles d’arbre pour découvrir les couleurs, les tailles…
  • Constituer une « table des saisons » mettant à l’honneur des éléments naturels de la saison
  • Créer ses propres plantations et les observer grandir, en prendre soin…

 L’école dans les bois

Grône est une commune suisse du canton du Valais. Enseignants du public et élus ont rendu possible un projet d’école dans la forêt. Les classes se rendent régulièrement dans les bois pour y faire cours.

 

………………………………..
Pour aller plus loin :

Jouer avec la nature : 70 ateliers d’éveil pour le tout petit de Elise Mareuil (éditions Dunod).

La Famille buissonnière. Découvertes et activités en connexion avec la nature de Marie Gervais (éditions Delachaux).

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *