apprendre tables de multiplication efficacement

10 manières d’apprendre les tables de multiplication autrement (et efficacement)

10 manières d’apprendre les tables de multiplication autrement (et efficacement)

Je vous propose une sélection de méthodes pour apprendre les tables de multiplication efficacement.

 

1. Multimalin : mémorisation efficace, rapide et ludique

Matthieu Protin, professeur des école et spécialiste des techniques de mémorisation, propose une technique simple pour mémoriser définitivement les tables de multiplication, basée sur la visualisation d’images mentales et les histoires.

technique de mémorisation des tables de multiplication

Vous pouvez vous procurer la méthode des Multimalins à ce lien : multimalin.com

 

2. Le tableau de multiplication Montessori

Le tableau de multiplication consiste en un tableau avec des petits trous et des perles rouges (une centaine). L’enfant comprend que faire une multiplication, c’est mettre autant de fois le même nombre de perles. L’apprentissage par cœur se fera par la répétition des manipulations.

Plus de matériel concret inspiré de Montessori pour apprendre les tables de multiplication ici.

 

3. Les réglettes Cuisenaire

La méthode Cuisenaire s’appuie sur une représentation physique des manipulations mathématiques que les enfants vont faire, à travers des réglettes en bois.

Chaque réglette est de couleur différente et chaque taille correspond à un nombre.

réglettes cuisenaire

 

Avec les réglettes Cuisenaire, la multiplication devient une question : comment obtenir la même longueur qu’une réglette avec plusieurs autres réglettes d’une autre couleur ?

Par exemple, si je prends la réglette orange (qui vaut 10), combien de réglettes blanches (qui valent 1) je vais poser pour obtenir la même longueur ?

Je peux poser 10 réglettes blanches pour obtenir la même longueur qu’une réglette orange. J’écrirai alors 10 = 1 + 1+ 1+ 1+ 1+ 1+ 1+ 1+ 1+ 1.

On fera remarquer à l’enfant qu’il y a une manière plus rapide d’écrire cette égalité : c’est 10 fois le 1.

Si je pose 10 réglettes blanches pour avoir une réglette orange, ça veut dire que 10 x 1=10.

Au cours des manipulations, on laisse l’enfant essayer plusieurs combinaisons. Il y aura des nombres pour lesquels il n’y a pas de combinaisons :-).

Je vous laisse découvrir dans une vidéo courte et efficace cette autre manière d’apprendre les tables de multiplication :

 

Commander Les réglettes Cuisenaire sur Amazon.

 

4. Des applications pour téléphones ou tablettes

Ecole primaire – tables de multiplication (seulement pour Iphone et Ipad) – voir présentation ici

appli table de multiplication
Source : super-julie.fr

Montessori Maths: Multiplication (seulement pour Iphone et Ipad) – voir présentation ici

tables de multiplication appli
Source : super-julie.fr

 

 

5. Tam Tam Multi maxtam tam multi max

Le jeu Tam Tam Multimax propose de reconnaître l’opération de multiplication qui va avec un des résultats de la carte et ce, le plus vite possible par rapport aux autres participants au jeu.

jeu multiplication

Commander Tam Tam – Les tables de multiplication sur Amazon.

 

6. Les flash cards

Les flash cards sont des fiches cartonnées avec une question sur la face et sa réponse sur le verso. Pour les multiplications, on pourra écrire d’un côté l’opération et de l’autre le résultat.

Les enfants pourront alors s’auto corriger.

Vous pouvez les fabriquer vous-mêmes en découpant des cartes dans du carton Bristol. L’avantage est que vous pourrez cibler les tables que votre enfant ne connait pas et ainsi cibler les opérations à revoir pour ne pas le décourager en lui imposant de tout revoir.

Si vous préférez un jeu tout prêt, celui-ci reprend le principe des flash cards en ajoutant un code couleur par table pour apprendre en s’amusant :

cartatoto multiplication

Commander Jeu de 110 cartes : Cartatoto Multiplication sur Amazon.

flash cards multiplication

 

7. Multiplier sur les doigts pour la table de 9

On met les mains devant nous et on baisse le doigt équivalent au multiplicateur de 9 en partant de la gauche. Ainsi, si on veut multiplier 9 par 6, on baisse le 6ème doigt en partant de la gauche (soit le pouce de la main droite). On compte ensuite le nombre de doigts à gauche qui correspond au chiffre des dizaines et le nombre de doigts à droite qui correspond au nombre des unités.

 

8. Les multiplications sur le bout des doigts (à partir de 5×6)

Une petite vidéo qui explique comment retrouver toutes les tables de multiplication à partir de 5×6 sur nos deux mains :

 

9. En chanson, une alternative pour les auditifs

Une autre manière d’apprendre les tables de multiplication pourrait être de les réciter en chanson. L’enfant trouve un air qu’il aime bien (même si cela risque de pas forcément vous plaire à vous…) et il peut fredonner les tables de multiplication sur cet air.

Cette dernière technique pourra être efficace pour les enfants qui apprennent mieux quand ils entendent et quand ils parlent. Il peut même faire le show des multiplications : chant micro en main, déguisement et danse des multiplications… parce que l’humour et le plaisir sont un bon moyen d’ancrer les informations dans la mémoire 🙂

Il existe des vidéos (gratuites sur You Tube notamment) et des CD qui mettent en musique les tables de multiplication.

 

10. Le tableau des apprentissages autonomes

Dans son livre Les apprentissages autonomes, John Holt propose une manière de connaître les tables de multiplication sans les apprendre. Il insiste beaucoup sur la différence entre les mots « connaître » qu’il emploie et « apprendre » qu’il rejette.

« La meilleure façon de les connaître est de ne pas essayer de les mémoriser, une par une […] mais au contraire de se familiariser avec elles, de voir comment elles fonctionnent et de les utiliser. Au bout d’un moment, on se rend compte qu’on le connaît sans même les avoir apprises consciemment, tout comme on connaît des milliers de mots dans notre langue maternelle sans jamais avoir eu besoin de les apprendre. » – John Holt

 

On affiche une grille de 10 colonnes et 10 cases dans un endroit stratégique (par exemple, le réfrigérateur, la porte de la chambre…).

John Holt suggère de débuter avec une grille vide et de laisser l’enfant la remplir à son propre rythme, que cela prenne des semaines ou des mois. Dès que l’enfant trouve le résultat d’un produit, il le reporte dans la bonne case. Il peut en reporter plusieurs d’un coup, puis un seul ou plusieurs au fur et à mesure du temps.

L’enfant va probablement commencer par les tables “faciles” : 1, 2, puis 5 et 10.

John Holt conseille de ne pas corriger les éventuelles erreurs faites par l’enfant lors du remplissage de la grille. On pourra simplement l’inviter à s’auto corriger grâce à une grille de référence. C’est à l’enfant de remarquer et de corriger ses erreurs et il y arrivera très bien tout seul à mesure qu’il se familiarisera avec les tables de multiplication. S’il reste des erreurs une fois que l’enfant a fini de remplir sa grille, on part du principe que l’enfant sera capable de s’auto corriger lors du remplissage des prochaines grilles.

Ici, le tableau que j’ai proposé à une élève que j’accompagne. L’encadré rose correspond aux résultats qu’elle a le plus de mal à mémoriser et sur lesquels nous avons besoin de travailler avec une ou plusieurs méthodes mentionnées ci-dessus. Ce tableau permet donc de se rendre compte visuellement ce qui est acquis et ce qui ne l’est pas encore.

apprendre tables de multiplication

 

Enregistrer

One thought on “10 manières d’apprendre les tables de multiplication autrement (et efficacement)

Leave a Reply

Name *
Email *
Website