3 manières de laisser les enfants être eux-mêmes (se débarrasser des étiquettes sur les élèves)

3 manières de laisser les enfants être eux-mêmes (se débarrasser des étiquettes sur les élèves)

1.S’opposer à l’attribution de rôles et d’étiquettes

Chaque enfant a besoin d’être perçu comme un être aux facettes multiples. Un même enfant peut être tantôt timide, tantôt renfermé; tantôt extraverti, tantôt introverti; tantôt dynamique, tantôt fatigué; tantôt têtu, tantôt flexible.

Un enfant est toujours en croissance et ses émotions sont la manifestation de la vie qui le traverse. Il a le droit d’être parfois triste, parfois en colère, parfois joyeux sans que cela lui soit reproché ou que cela soit vu comme une anormalité.

Par ailleurs, la confiance des enfants se construit à partir de la confiance que les adultes placent en eux : nous avons tout à gagner, aussi bien sur le plan des apprentissages que de la coopération, à toujours voir chez les enfants leur capacité à changer et grandir, à apprendre et progresser.

A mesure qu’un adulte pose un regard différent sur les enfants, il y a de fortes chances qu’il voit des changements s’opérer sous ses yeux.

citation encourager enfants

2.Ne pas cataloguer les aptitudes scolaires

Chaque enfant a besoin d’être considéré comme une personne capable d’apprendre, un humain en cours de construction; d’être encouragé à connaître les joies de la découverte et du progrès, à faire des tâtonnements par essais-erreurs sans être catalogués d’inférieur à la moyenne, de lent, de médiocre, voire d’irrécupérable.

Positives ou négatives, les étiquettes sur les aptitudes scolaires enferment les enfants dans des rôles et peuvent les rendre craintifs à la perspective d’essayer d’autres façons d’être et de faire.

Pourquoi, en effet, prendre le risque de ne pas être aussi bons… ou risquer de mieux faire que les autres alors qu’ils ont construit leur image et leur valeur sur des aptitudes considérées comme immuables ? Le risque apparaît trop grand de remettre en cause l’ordre établi, les équilibres dans les jeux de pouvoir, l’identité ainsi construite (bien que restrictive).

3.Eviter d’accorder une sur attention aux enfants avec des capacités supérieures à la moyenne

Tous les enfants ont des besoins essentiels de compréhension, de reconnaissance, d’appartenance, d’estime de soi, de contribution au groupe.

Il est néfaste d’inonder les enfants “doués” d’attention et de compliments, à la fois pour eux-mêmes et pour les autres enfants, de même que pour l’élan du groupe.

Les enfants trop complimentés risquent de craindre de décevoir les autres si leurs performances ne sont pas à la hauteur des attentes formulées à leur encontre, de s’identifier à leurs capacités au risque de voir toute tentative d’autres personnes dans ce domaine comme une menace de leur propre valeur.

Lire aussi : 12 propositions pour remplacer “c’est bien” (et comprendre la différence entre encourager et complimenter)

Les enfants estimés moins doués vont se comparer et risquent d’une part de se décourager à force de comparaison et d’autre part de développer du ressentiment contre les enfants valorisés, contre l’adulte qui crée une comparaison et contre l’activité dont il est question. Ils ne voudront alors plus contribuer ni coopérer pour la bonne marche du groupe.

citation débarrasser élèves étiquettes

Les enfants plus talentueux ont besoin d’être encouragés, au même titre que tous les autres enfants. Cependant, cela doit se faire dans le respect de la liberté de chacun de goûter l’expérience des plaisirs du sport, de la danse, du chant, des maths… sans avoir à se préoccuper d’être un génie, une étoile ou un artiste reconnu.

aider un élève débarrasser étiquette

………………………..

Source : Parler pour que les enfants apprennent à la maison et à l’école de Faber et Mazlish (Les Editions du Phare)

Commander Parler pour que les enfants apprennent à la maison et à l’école sur Amazon ou sur Decitre

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *