3 piliers de l’estime de soi

3 piliers de l’estime de soi

Marjorie Moulineuf, auteure de 10 astuces pour booster l’estime de soi d’un enfant: ni pantin ni enfant-roi, estime qu’après la naissance, faire en sorte que nos enfants aient une bonne et stable estime de soi est le plus important don que nous puissions leur faire.

Sans un ingrédient indispensable à l’épanouissement de l’Homme, soit l’estime de soi, aucune éducation ne peut garantir une sérénité future, même si vous possédez des millions de dollars en banque, un hôtel particulier dans le 16è à Paris ou un penthouse à New York.

L’essentiel de l’éducation est alors d’éveiller la conscience des enfants à travers une haute et stable estime de soi (sans flatter leur ego).

Une basse estime de soi entraine des peurs, des paralysies et de la dépendance affective. L’être humain avec une faible estime personnelle n’est plus libre de son destin, mais l’esclave de la conjoncture, de circonstances et de son ego.

Une haute et stable estime de soi motive et pousse les êtres humains vers l’excellence. Les personnes qui ont une haute et stable estime de soi reconnaissent leurs qualités sans fausse modestie ni surenchère de l’égo et sont également conscientes de leurs limites.

Il est toujours temps de travailler sur l’estime de soi des enfants et des adultes. Une haute et stable estime de soi offre un refuge accueillant pour la vie entière et des ressources intérieures inépuisables (même en cas de coups durs). C’est aussi une petite voix interne qui nous parle avec bienveillance.

L’estime de soi se nourrit quotidiennement, à travers nos interactions, du sentiment d’être aimé, du sentiment d’être utile et du sentiment d’être compétent.

Marjorie Moulineuf estime que l’estime de soi est un ensemble de convictions basées sur 3 piliers :

1. L’amour inconditionnel reçu de l’entourage

amour-inconditionnel

L’amour inconditionnel de soi est hérité des parents qui transmettent le message à leurs enfants qu’ils ont de la valeur non seulement pour eux mais pour l’Humanité toute entière.

Se sentir accepté inconditionnellement est la base fondamentale de l’épanouissement et du bonheur. Quand on se sent aimé en profondeur, quand on a sa dose de contact physique, on peut aller de l’avant, sans avoir besoin de défense ou de protection. – Isabelle Filliozat

 

2. La vision positive de soi

La vision positive de soi est la conscience de ses talents pour contribuer à l’Humanité.

Nous devons reconsidérer l’importance qu’il y a à nourrir le talent humain, tout en sachant que celui-ci s’exprime différemment en chaque individu. – Ken Robinson

Pour aller plus loin : 30 phrases à offrir aux enfants pour les valoriser

 

3. La confiance en soi

La confiance en soi est la conviction d’être capable et de pouvoir apprendre des échecs.

Ainsi, l’estime de soi (la valeur qu’on s’accorde) inclue la confiance en soi (les compétences qu’on se reconnait) et peut l’impacter.

Avec une estime de soi basse (ou haute mais instable), la mauvaise performance va affecter l’image que l’on a de soi et la valeur qu’on s’accorde.

Avec une haute et stable estime de soi, un enfant sera probablement déçu du résultat mais cela n’impactera pas sa valeur en tant que personne digne d’être aimée et de vivre.

différence estime de soi confiance en soi

Pour éclairer la différence entre confiance en soi et estime de soi, on peut penser à un élève qui serait un piètre sportif mais qui accorde peu d’importance à cette matière. Il a alors une mauvaise confiance en ses capacités à réaliser une bonne performance en EPS mais son estime de soi est intacte. En revanche, s’il se considère mauvais en mathématiques mais qu’il considère cette matière comme fondamentale dans sa réussite, il aura à la fois une faible confiance en soi (en ses capacités à résoudre un problème d’arithmétique ou de géométrie) et une faible estime de soi (il portera des jugements négatifs sur sa valeur d’être humain).

Pour Jesper Juul, la confiance en soi pose rarement problème quand on a une saine estime de soi, quand on se connaît bien. On sera alors capable de faire la différence entre savoir qu’il y a un domaine dans lequel on est moins doué et se sentir incapable, nul en TOUT.

On reconnait l’estime de soi saine et épanouie au sentiment d’être bien avec soi-même, d’harmonie avec soi. – Jesper Juul

Une bonne estime de soi produit une énergie constructive qui permet à la personne de s’ouvrir à la nouveauté, à l’inconnu, à l’autre. On accepte plus facilement les difficultés, les obstacles, les critiques quand on a une bonne image de soi.

Des pistes pour développer l’estime de soi des enfants : Différence entre confiance en soi et estime de soi : comment les développer pour mieux apprendre ?

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Source : 10 astuces pour booster l’estime de soi d’un enfant: ni pantin ni enfant-roi de Marjorie Moulineuf (auto édition)

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *