3 manières d’utiliser les tableaux pour organiser et synthétiser des informations

3 manières d’utiliser les tableaux pour organiser et synthétiser des informations

Pour mieux mémoriser, la reformulation et la transformation sont de précieux alliés. En ce sens, l’usage de visuels et la création de tableaux à la main favorisent une mémorisation de qualité à long terme. La capacité de coder l’information de manière visuelle ET verbale à la fois accroît la probabilité de se souvenir de cette information, en comparaison avec la probabilité de se souvenir d’une information qui n’aurait été codée que d’une seule manière.

Les tableaux et graphiques peuvent être utilisés à plusieurs fins :

  • bilan de fin de chapitre,
  • synthèse,
  • fiches de révision…

Les tableaux graphiques permettent d’organiser les contenus et les idées en les mettant en relation (comparaison, différences, similitudes, chevauchement…).

Voici une sélection de 3 exemples de tableaux qui peuvent être utiles dans le cadre de révisions.

Diagramme de Venn

Les diagrammes de Venn sont utiles quand il s’agit de comparer plusieurs idées ou concepts : trouver leurs différences et leurs similitudes.

Chaque cercle représente une idée ou un concept. Chaque zone où les cercles se superposent représente les similitudes entre deux grands groupes ou des sous-groupes.

Les diagrammes de Venn peuvent être plus ou moins compliqués selon le nombre de cercles qui se chevauchent. Les diagrammes de Venn sont particulièrement adaptés dans le cadre des probabilités en mathématiques.

Des exemples :

Source : support.office.com

Source : ilemaths.net

 

 

Web (ou carte bulle) et Double Web

Les tableaux de type Web sont utiles pour lier entre elles des idées (à la manière de Mind Maps simplifiées). Elles peuvent être utilisées :

  • en fin de chapitre pour récapituler et synthétiser ce qui a été abordé,
  • organiser des idées et des concepts,
  • montrer des exemples ,
  • faire des liens et des connections.

Un exemple :

cartes web Quadrilatères

Les Doubles Webs permettent d’aller plus loin en permettant de faire des liens entre plusieurs idées/ concepts à la fois. En ce sens, ils se rapprochent des diagrammes de Venn.

Un exemple :

exemple double web

Source : format30.com

Schéma de classification

Les idées et les concepts sont arrangés selon des caractéristiques communes. Les diagrammes de classification peuvent être réalisés à l’horizontal ou à la verticale.

Des exemples :

schema classification apprendre

Source : anglosite.free.fr

 

Source : soutien67.free.fr

Chacun de ces types de tableaux peut être réalisé à la main ou avec un logiciel et illustré d’images ou de dessin. Ils peuvent également être plus ou moins complexes selon le nombre d’idées à mettre en relation.

 

 

………………………………………………………………………………………………

Plus de ressources :

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *