caracteristiques-de-lintelligence-humaine

3 caractéristiques de l’intelligence humaine pour guider la refondation de l’école

3 caractéristiques de l’intelligence humaine pour guider la refondation de l’école

Nous sommes sûrs de 3 choses à propos de l’intelligence humaine :

1. La diversité

Comment sommes-nous intelligents ? est la vraie question à se poser et à poser aux enfants. Et non pas, quel est votre niveau d’intelligence ?

L’intelligence logico-mathématiques n’est qu’une forme d’intelligence, de même que la capacité à produire des dissertations. Ken Robinson écrit dans son livre L’Elément :

Si l’intelligence verbale et l’intelligence mathématiques étaient les seules à exister, la danse classique n’aurait jamais été inventée.


Chacun d’entre nous appréhende, capte et réfléchit le monde de différentes manières.

Ainsi, les danseurs expriment des idées par la danse et recourent dans ce but à de multiples formes d’intelligence  : corporelle, rythmique, musicale et même mathématiques pour répartir leurs mouvements afin d’occuper tout l’espace, pour calculer des vitesses de rotation ou les angles de certains mouvements (si je me penche trop, je tombe, quel est le degré idéal ?).

 

2. Le dynamisme

C’est en établissant de nouvelles relations entre les choses que surviennent les véritables découvertes. Faire une analogie, c’est percevoir le même au delà des différences , c’est mettre mentalement en relation deux situations fondées sur des ressemblances perçues entre elles (Sander/Hofstadter).

La révélation survient par le biais de l’analogie, en observant comment les choses se relient et non en quoi elles se distinguent.

Le moment où tout s’éclaire survient lorsqu’on découvre de nouvelles relations entre les événements, les idées et les situations. – Ken Robinson

 

3. La spécificité

Les manières dont nous ressentons le monde nous sont propres. Chaque personne possède un profil constitué d’une certaine combinaison d’intelligences dominantes et latentes unique au monde.

 

3 points à réformer dans l’enseignement en s’appuyant sur cette vision de l’intelligence

Reconnaître ces 3  caractéristiques de l’intelligence humaine peut guider la refondation de l’école pour se rapprocher de la manière dont fonctionne l’intelligence humaine et permettre une meilleure éclosion des potentiels.

1. Supprimer la hiérarchie actuelle des matières

Estimer que les élèves les plus intelligents sont les plus doués en maths va à l’encontre du principe de diversité.

Les arts, les sciences, les lettres, l’éducation physique, les langues et les mathématiques contribuent tous à part égale à l’éducation d’un enfant. – Ken Robinson

Lire aussi : Quand on confond apprendre et matières académiques traditionnelles

 

2. Redéfinir la notion de matières

Toutes les matières enseignées ont des points communs. Le fait de cloisonner les matières et de ne pas jouer sur les liens qui existent entre elles est contraire au principe de dynamisme de l’intelligence.

En facilitant les analogies d’une matière à une autre, on facilitera aussi les catégories mentales, les classements, l’imagination, les inventions et l’adaptation aux nouvelles situations.

 

3. Personnaliser l’enseignement

En éducation, on ne peut faire que du sur mesure. – Charlotte Mason

L’intelligence étant spécifique, tout apprentissage est un processus individuel. Le système éducatif gagnerait donc à prendre encore plus en compte les styles d’apprentissage et les talents de chacun et à encourager les passions de chaque enfant, quelle qu’elle soit.

Ken Robinson propose d’observer comment sont évalués les grands restaurants par le guide Michelin : ce dernier établit des critères d’excellence sans imposer la manière de les atteindre. Ken Robinson y voit un sacré avantage : tous les établissements mentionnés par le guide Michelin sont excellents mais chacun est unique. Le seul bémol qu’il passe sous silence est la compétition et la pression que les restaurateurs se mettent afin de satisfaire aux exigences du guide. Donc oui sur le principe de la liberté d’agir mais non sur celui de la compétition à outrance.

L'avenir de l'enseignement consiste à cultiver des talents de toutes sortes - Ken Robinson

 

En tant qu’être humain, le plus sûr moyen de nous épanouir à titre individuel consiste à trouver et à nourrir nos aptitudes naturelles et nos passions personnelles. Nous avons donc besoin de conditions propices à leur développement à l’école mais aussi plus tard dans la société, dans les entreprises et dans nos vies personnelles.

Pour aller plus loin, je vous propose de poursuivre avec cet article : Comment aider les enfants à trouver leur Élément : la meilleure façon de les motiver et d’assurer leur réussite

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Source : L’Elément : quand trouver sa voie peut tout changer ! de Ken Robinson (éditions PlayBac).

Commander L’Élément : Quand trouver sa voie peut tout changer ! sur Amazon.

Leave a Reply

Name *
Email *
Website